Pauline Ferrand-Prévôt 6e des Mondiaux de VTT à Val di Sole

Cyclisme — par Julien Lampin, le 28 août 2021 (22:40)

Crédit photo ; Pierre Teyssot / MAXPPP

En forme depuis le début de l’été, la cycliste rémoise a manqué son 2e grand rendez-vous de cette fin de saison. 10e des Jeux Olympiques après une chute, Pauline Ferrand-Prévôt s’est cette fois classée 6e ce samedi des Mondiaux de VTT à Val di Sole, en Italie. elle était pourtant partie seule en tête avant de craquer.

Pauline Ferrand-Prévôt a rendu son maillor arc-en-ciel ! Double tenante du titre, la championne rémoise a cédé ! Elle semblait pourtant en forme et en confiance après sa 3e place sur la short-track jeudi, qui lui a valu une belle médaille de bronze. De quoi lui faire définitivement oublier la déception olympique. Dès les premiers hectomètres, PFP partait seule en tête, engagée dans une course en solitaire qui laissait pensée à un cavalier seul. Après un tour, la Rémoise comptait déjà 30 secondes sur la concurrence. Une avance qui devait vite plafonner avant de finalement décliner.

A tel point qu’elle devait faire avec le retour express de la Britannique Evie Richards autour de la mi-course. La championne du monde espoirs ne laisse pas le temps à la Française de souffler. Passée devant la cycliste tricolore, Richards ne coupait pas son effort pour creuser irrémédiablement l’écart. Personne ne la reverra. Pire, désormais en difficulté et pas aidé par quelques spectateurs imprudents, la Rémoise payait son début de course trop rapide. La Néerlandaise Ann Terpstra était la seconde concurrente à la dépasser, avant que les Suissesses Sina Frei et Jolanda Neff n’en fassent de même. Usée par un parcours exigeant, Pauline Ferrand-Prévôt continuait de perdre du temps et de rétrograder dans les deux derniers tours jusqu’à conclure en 6e position. Plus de maillot arc-en-ciel donc mais PFP conservera cette année un maillot distinctif, elle qui reste championne d’Europe depuis le 15 août dernier. Chez les garçons, la course a été difficile pour Joshua Dubau, 60e de la course élite masculine.