Le CCRB débute sa campagne de préparation par une victoire

Basket — par Julien Lampin, le 22 août 2019 (11:50)

Crédit photo : Elodie SAINTE

Difficile de tirer des conclusions du premier match d’une campagne de préparation qui devra permettre au CCRB d’aborder la nouvelle saison en Jeep Elite. Des conclusions qui seraient d’ailleurs bien hâtives avec les absences de deux joueurs attendus comme majeurs (Blake Schilb et Nic Moore). Très vite en tête et logiquement supérieur à son adversaire, le CCRB a pu compter sur sa gâchette Jimmy Baron et une solidité défensive qui commence à se construire pour engranger de la confiance et une première victoire (73-79).

LA FEUILLE DE MATCH

BRUXELLES 73-79 CCRB
(19-21, 16-26, 17-11, 21-21)
SPECTATEURS : 70
BRUXELLES (26/59 aux shoots soit 44,1% de réussite dont 10/20 à 3pts, 23 rebonds, 19 passes décisives, 11 balles perdues, 13 interceptions) : J. Foerts 16, Bell 14, Cumberbatch 12, Loubry 9, Augustin-Feirell Robeyns 5, Bradford 4, Spicer 2, Lichodzjiewski 2, N. Foerts. Entr. : Serge Crevecoeur.
CCRB (28/55 aux shoots soit 50,9% de réussite dont 8/21 à 3pts, 38 rebonds, 22 passes décisives, 19 balles perdues, 4 interceptions) : Baron 14, Fakuade 13, Morin 12, Maille 10, Passave-Ducteil 10, Archie 8, Begarin 7, Knezevic 5.

LE FAIT DU MATCH

Retour des vestiaires. Le CCRB gère son avance après un bon second quart-temps. L’occasion pour Cédric Heitz de faire tourner et d’ajouter des minutes au jeune Nikola Knezevic. Déjà privé de Nic Moore (cheville) et Blake Schilb, le coach rémois devait faire sans son Espoir, dont la cheville a tourné. Une blessure considérée comme sérieuse qui devrait le priver des parquets quelques temps. Le CCRB a terminé la rencontre avec une rotation de 7 joueurs. Malgré de nombreuses pertes de balles et du déchet sur les tirs lointains, les Marnais ont su conserver l’avance générée avant la pause.

LES STATS DU MATCH

  • 19 : c’est le nombre de balles perdues par le CCRB durant la rencontre. Des maladresses qui ont occasionné 22pts pour les Bruxellois.
  • 38 : c’est le nombre de rebonds gagnés par les Marnais, symbole de la domination ccrbiste dans la raquette. Les deux tiers sont défensifs, bien aidé aussi par la manque de réussite belge. Mais dans l’autre sens, le CCRB termine à 15/23 (65,2%) dans la raquette. Efficace quand on sait que c’est surtout la défense qui est travaillée par l’entente marnaise.

 

LA REACTION

Cédric Heitz (via le journal L’Union) : « Dans l’esprit, on y était, chacun a fait son boulot, on a maintenu la pression et mis des gros tirs quand il a fallu conserver l’écart. On doit encore travailler au niveau de l’exécution. Notre volonté est de travailler beaucoup la défense. Pendant ce temps-là, on ne travaille pas l’attaque. On va le payer un certain temps. Il faudra ensuite équilibrer.« 

PROCHAIN MATCH

🆚 BCM Gravelines-Dunkerque
🏆 match amical
📅 samedi 24 août
⌚ 20h
🏟 Blendecques (59)