Pauline Ferrand-Prévôt 6e du Trofeo Binda

Cyclisme — par Julien Lampin, le 18 mars 2018 (19:13)

Crédit photo : Thomas MAHEUX

Les temps changent, les décors et la discipline aussi, mais pas les performances de la Rémoise Pauline Ferrand-Prévôt… Passée à la route ce dimanche, la championne marnaise s’est classée 6e d’unr course dominée par une de ses coéquipières.

Les conditions n’étaient pas les mêmes… Passée de la chaleur de la province de Drenthe, en Afrique du Sud à la pluie et au froid de la Lombardie n’est pas chose aisée. Le vélo aussi a changé d’un week-end à l’autre. Mais du chaud au froid, du VTT au vélo de course, PFP ne change pas ses habitudes, elle reste parmi les meilleures mondiales. L’occasion de participer au spectacle offert lors du Trofeo Bonda, théâtre de la 3e manche de la Coupe du Monde UCI.

En Italie, c’est surtout la coéquipière qui se présentait au départ en Lombardie, plus qu’en véritable favorite d’une course où seules les grimpeuses pouvaient s’en sortir. Dans un peloton qui s’est vite réduit à peau de chagrin, Pauline Ferrand-Prévôt a donc travaillé pour sa coéquipière de la Canyon-Sram, Katarzina Niewiadoma. Un travail qui devait achever « un bon bloc d’entraînement », dira la championne rémoise à la fin de la course. L’équipe faisait d’ailleurs partie des favorites en l’absence d’Anna Van der Breggen.

Victoire d’équipe

Comme attendu, c’est dans les derniers kilomètres que la décision s’est effectuée, autour de la commune de Cittiglio où deux ascensions étaient répertoriées, notamment celle d’Orino (3 kilomètres à 5,7%), juge de paix traditionnel de la course. A l’aube du dernier tour, elles étaient encore 13 à l’avant de la course à conserver l’espoir de la victoire. Dans un groupe instable où chacune, dont PFP, a attaqué, c’est la Polonaise qui aura été la plus forte, s’imposant finalement en solitaire avec une vingtaine de secondes d’avance sur ses anciennes copines d’échappée. Sans sprinter, la Rémoise elle, reste dans le groupe pour terminer à une belle 6e place, « mais la victoire de Kasia me rend aussi heureuse que si c’était la mienne », conclut la cycliste marnaise. Place désormais à quelques jours de repos.

CLASSEMENT
1. Katarzyna Niewiadoma (Pol) les 131,3 km en 3h32’53 »
2. Chantal Blaak (P-B) à 23″
3. Marianne Vos (P-B) mt
4. Amanda Spratt (Aus) mt
5. Alena Amialiusik (Blr) mt
6. Pauline FERRAND-PREVÔT (FRA) mt
7. Cecilie Ludwig (Dan) mt
8. Karol-Ann Canuel (Can) mt
9. Lucy Kennedy (Aus) mt
10. Elisa Longo Borghini (Ita) mt
11. Elisa Balsmo (Ita) à 59″
12. Arlenis Sierra (Cub) mt
13. Marta Bastianelli (Ita) mt
14. Eva Buurman (P-B) mt
15. Coryn Rivera (USA) mt