Pauline Ferrand-Prévôt, 2e en Afrique du Sud

Cyclisme — par Julien Lampin, le 10 mars 2018 (19:07)

Crédit photo ; Stefan Simak (Canyon)

Après des débuts mitigés sur route, la Rémoise Pauline Ferrand-Prévôt n’a pas raté son début de saison en VTT cross-country. En Afrique du Sud, à Stellenbosch a confirmé ses bonnes dispositions lors de la première manche de la Coupe du Monde, terminant seconde.

Sur un circuit avec beaucoup de dénivelé, la Rémoise de la Canyon-Sram partait en deuxième ligne, mais se portait rapidement à l’avant à la faveur d’un départ plutôt rapide derrière la championne du Monde Jolanda Neff. Bien en jambes sous le soleil sud-africain qui lui va mieux que le froid de l’Italie la semaine passée, c’est finalement avec Annika Langvad que la Française parvient à s’échapper pour compter une quinzaine de secondes d’avance au tiers de course.

A l’aise techniquement, Pauline Ferrant-Prévôt continue d’abord de creuser l’écart sur les groupes de poursuivantes, puis attend le 4e tour pour accélérer et lâcher la championne danoise, qui suivait dans sa roue depuis le premier tour, tandis que la Néerlandaise Anne Tauber crée la sensation en troisième position.

La 2e place malgré un Incident mécanique

Il faut un incident mécanique de la Rémoise pour que la Danoise repasse devant.Si bien qu’à l’entame du dernier tour, Annika Langvad possède 13 secondes. Un écart qu’on retrouvera à l’issue de la course malgré efforts de la cycliste du team Canyon-Sram. Les deux cyclistes, solides tout au long de la course marquent logiquement les plus gros points au classement. De bonne augure pour la suite.