đź“„ Le Stade de Reims Ă  l’heure japonaise cet Ă©tĂ©

Football — par Julien Lampin, le 13 mai 2024 (17:01)

Tandis que la fin de saison n’est pas encore tout Ă  faire terminĂ©e, le Stade de Reims semble d’ores et dĂ©jĂ  tournĂ© vers la prochaine. A dĂ©faut d’avoir officialisĂ© le nom du futur entraĂ®neur, le club rĂ©mois a communiquĂ© une partie de son programme de prĂ©paration. Et il passera en partie par le Japon…

DĂ©jĂ  orientĂ© vers l’Asie depuis plusieurs annĂ©es, le Stade de Reims accentue encore son internationalisation. Fort de deux joueurs internationaux japonais dans son effectif, le Stade de Reims prendra la direction du pays du Soleil Levant cet Ă©tĂ© durant la prĂ©paration d’avant-saison. Une première pour le club rĂ©mois, plus habituĂ© jusque lĂ  de travailler en Belgique ou plus rĂ©cemment en Espagne. Dans un communiquĂ©, la direction rĂ©mois s’est fĂ©licitĂ©e de cette nouvelle orientation, tant sportive que marketing.

Le club marnais sera accompagnĂ© pour l’occasion pour le groupe Yasuda, partenaire du Stade de Reims chargĂ© d’offrir au club la possibilitĂ© de rencontrer et dĂ©velopper la communautĂ© nippone autour du Stade de Reims. Une attractivitĂ© croissante depuis la signature Ă  Reims de Junya Ito en 2022 puis Keito Nakamura en 2023. Au Japon, les RĂ©mois disputeront un tournoi international de prĂ©-saison. Si les adversaires, les dates et les lieux des rencontres ne sont pas encore connus, la tournĂ©e devrait se tenir en milieu de prĂ©paration Ă  priori fin juillet. « C’est un immense honneur et une grande fiertĂ© pour le Stade de Reims de se rendre au Japon dans le cadre de cette tournĂ©e estivale, se fĂ©licite par voie de communiquĂ© le directeur gĂ©nĂ©ral rĂ©mois Mathieu Lacour. Il s’agit d’une nouvelle Ă©tape franchie dans le dĂ©veloppement du club qui dĂ©montre une nouvelle fois son large panel d’attractivité ». L’entièretĂ© du programme estival sera connu dans les prochains jours.