Le Stade de Reims se défait d’un Lyon malade et monte sur le podium

Football — par Antoine Pate, le 1 octobre 2023 (15:02)

Victorieux en début de semaine à Lille, le Stade de Reims a confirmé ce dimanche en s’imposant au stade Delaune dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1. Grâce à des buts de Marshall Munetsi et Yunis Abdelhamid, l’équipe rémoise se hisse à la 3e place au classement, avant de recevoir le leader monégasque samedi.

LA FEUILLE DE MATCH

STADE DE REIMS 2-0 LYON
MI-TEMPS
: 1-0
ARBITRE : M. François Letexier
BUTS – Marshall Munetsi (45+1e) et Yunis Abdelhamid (71e) pour Reims
AVERTISSEMENTS – Aux Rémois Abdelhamid (37e) et Teuma (60e) ; aux Lyonnais Alvero (34e) et Caqueret (52e)
REIMS :
Diouf – De Smet, Abdelhamid, Okumu, Foket – Munetsi, Matusiwa, Teuma (Richardson 77e) – Nakamura (Agbadou 89e), Daramy (Diakité 81e), Ito
LYON : Lopes – Kumbedi (Jeffinho 78e), Mata, Diomande, O’Brien, Tagliafico (Henrique 78e) – Alvero, Caqueret, Tolisso (Lepenant 53e) – Cherki (Nuamah 53e), Baldé (Kadewere 69e)

LE MATCH

Le Stade de Reims retrouve les terrains de Ligue 1 pour la seconde fois de la semaine. Après la victoire obtenue à Lille mardi, les Rémois veulent enchaîner pour intégrer le podium de la Ligue 1. Lyon de son côté voit rouge. Après la nouvelle défaite subie à Brest, les hommes de Fabio Grosso sont à la recherche d’une première victoire afin de quitter cette dernière place au classement. Une rencontre qui très vite, vit au rythme des coups de sifflets de M. Letexier. En témoigne l’intervention manquée du Lyonnais Skelly Alvero sur Teddy Teuma ou de Yunis Abdelhamid, retenant la course d’un lyonnais. Tandis que le chronomètre défile, les Rhodaniens se montrent plus frileux à l’approche des derniers instants. Sur un dégagement d’Alexandre Lopes sans partenaire à la retombée, Thomas Foket subtilise le ballon et le projette en avant pour Junya Ito. Le japonais prend quelques mètres sur Alvero et s’ouvre une fenêtre de centre. En direction du point de pénalty, le ballon flottant retombe sur la tête de Marshall Munetsi. Le zimbabwéen pour s’offrir l’international portugais à bout portant.

Teuma patron du milieu, Abdelhamid en renard des surfaces

La rentrée dans le match est moins difficile que contre Brest pour le Stade de Reims. Concédant quelques corners sur des incursions adverses, le bloc rémois fait face à l’image de Yehvann Diouf, impérial sur l’ensemble de ses prises de balle. Tandis que l’horloge défile, les hommes de Will Still regagnent de nombreux mètres sur leur adversaire en grignotant le milieu de terrain. Ce visage se témoigne avec un seul nom : celui de Teddy Teuma. Véritable tour de contrôle du jeu rémois, le maltais est à l’origine de la récupération d’un ballon le long de la ligne de touche. L’international reprend sa course et centre pour Junya Ito. Le japonais s’impose dans les airs et reprend le cuir qui s’écrase sous la barre. Ni une, ni deux, Yunis Abdelhamid surgit dans la surface lyonnaise pour pousser le ballon au fond des filets et offrir le break à son équipe. Une avance qui ne bougera plus, le Stade de Reims se libère du piège lyonnais pour s’offrir sa deuxième victoire de la semaine. Avec 13 points en sept journées, les Rémois affolent les compteurs et se placent en seconde place juste derrière l’AS Monaco. De son côté, l’OL reste bon dernier avec deux points.

Les stats

(Avec notre partenaire Flashscore)

Les réactions

Yunis Abdelhamid au micro de Prime Video : « C’est une belle semaine avec la victoire à Lille dans un premier temps et le résultat d’aujourd’hui. On voulait se rattraper du match contre Brest et cet après-midi, on a fait un très bon match avec beaucoup d’efforts face à une belle équipe de Lyon malgré leur manque de confiance. On a souffert mais on a été efficace défensivement comme offensivement. On avait encore le match de Lille entre les jambes avec une grosse première et une petite seconde période. Ici, on a davantage ajusté notre niveau d’effort pour mieux jouer la deuxième mi-temps. »

Will Still au micro de Prime Video : « La position au classement est anecdotique mais ça reste important pour les supporters, d’avoir cette note positive et cette régularité. On est capable de gérer les temps forts et les temps faibles. De reconnaître les moments où l’on doit accélérer ou casser le jeu adverse. On a montré une image intéressante de ce qu’on veut faire. Il n’y a pas de classement en interne qui motive les joueurs à se donner davantage. Il y a juste de la fierté et l’égo de chacun. C’est juste réussir à créer un environnement ou tout le monde veut jouer, évoluer ensemble tout en donnant des libertés à chacun. »

LES RÉSULTATS ET LE CLASSEMENT

Stade de Reims sur Score’n’co

PROCHAIN MATCH

🆚 Monaco
🏆 8e journée de Ligue 1
📅 Samedi 7 octobre 2023
⌚ 21h
🏟  Stade Auguste Delaune, à Reims