Le TC Cormontreuil stoppé à Eaubonne

tennis — par Julien Lampin, le 27 novembre 2022 (17:19)

Une semaine après sa victoire initiale contre le TC Paris, le TC Cormontreuil, exempt mercredi, a perdu ce dimanche son 2e match dans sa nouvelle campagne de Pro A. Sans sa pépite Linda Noskova, mais avec Viktoria Kuzmova, les Marnaises ont pourtant idéalement débuté la journée grâce à deux victoires en simple, avant d’être surprises sur le reste des matchs, y compris les deux doubles. Réaction attendue dès mercredi contre Clermont pour espérer une place en finale lors de la dernière journée.

FEUILLE DE MATCH

EAUBONNE 3-2 CORMONTREUIL

  • Viktoria KUZMOVA (n°9) bat Justine Mikulskayte (n°14) 6-1, 6-2
  • Elsa JACQUEMOT (n°11) bat Malene Helgo (n°20) 6-4, 7-5
  • Flavie Brugnone (n°38) bat Lesley KERKHOVE (n°11) 3-6, 7-6, 10-7
  • Emeline Dartron (n°29) bat Anna-Lena FRIEDSAM (n°11) 7-5, 6-4
  • J. Mikulskayte / M. Helgo battent AL FRIEDSAM / V. KUZMOVA 6-4, 6-2
  • F. Brugnone / L. Tholy battent L. KERCKHOVE / M. KOLODZIEJOVA 6-2, 6-3

Le Cormontreuil TC n’a pas encore trouvé la formule en double. Si cela n’a pas eu de conséquences lors du premier match contre Paris, la tâche se complique lorsque les matchs en simple ne sont pas tous gagné. C’était le cas ce dimanche à Eaubonne. Favori de la rencontre, le CTC avait idéalement entamé la journée, d’abord avec la facile victoire de Viktoria Kuzmova, qui venait de rejoindre le club marnais, tandis que la recrue Elsa Jacquemot faisait parler sa puissance et sa combativité face à Malene Helgo.

A 2-0, Lenka Nemenckova n’imaginait pas qu’Anna-Lena Friedsam, affutée et en confiance, pouvait se faire surprendre face à Emeline Dartron. Habitué des matchs plus longs, Lesley Kerkhove est passée tout près d’apporter le 3e point aux Cormontreuilloises face à Flavie Brugnone. Mais battue au tie-break du second set, elle devait cette fois baisser pavillon dans le super tie-break. La suite est connue. Si la composition des doubles a été modifiée par rapport à la première journée, la mayonnaise n’a pas mieux pris face aux deux paires d’Eaubonne. Rapidement breakées, les joueuses du CTC s’inclinaient dans les deux doubles de façon similaire, en deux manches. Un coup d’arrêt mal venu qu’il faudra gommer ce mercredi, à Cormontreuil, contre Clermont. L’opposition promet d’être engagée…