Bis repetita pour Pauline Ferrand-Prévôt, encore championne du monde

Cyclisme — par Julien Lampin, le 22 septembre 2019 (14:01)

Crédit photo ; Pierre Teyssot / MAXPPP

C’est la rengaine de cette fin de saison en VTT ! Un arc-en-ciel réservé à Pauline Ferrand-Prévôt, quasiment imbattable depuis un mois. En Suisse ce dimanche, la Rémoise est allé chercher un nouveau titre mondial en VTT marathon cette fois, une course sur laquelle est s’est engagée tardivement.

Même résultat, même sourire à l’arrivée. Comme à Mont-Saint-Anne, au Canada, il y a trois semaines, le sourire radieux scie à merveille à Pauline Ferrand-Prévôt. Libérée à la fois par la fin de ses ennuis physiques et le retour des résultats à haut niveau, la cycliste rémoise semble irrésistible en cette fin de saison. Habituée à des efforts intenses mais plus court, PFP s’est cette fois tentée à une distance marathon, avec une distance de 70Km. A Grachen, en Suisse, la Rémoise a facilement dominé les débats en l’absence de la multiple tenante, Annika Langvad.

Si une Lituanienne tentait de prendre les commandes en tout début de course, la Rémoise faisait vite régner l’ordre avec autorité. Seule la Slovène Blaza Pintaric tentait de suivre le rythme de la Française, devançant un petit peloton. C’était finalement là, le principal suspens, la bataille pour la 3e place. Une médaille de bronze qui reviendra finalement au sprint à la Sud-Africaine Robyn De Groot, avec 2’40 de retard sur la nouvelle championne du Monde tricolore. Pauline Ferrand-Prévôt, impressionnante de puissance et de gestion a devancé Blaza Pintaric de 1’53.