Margaux Okou-Zouzouo : « A Reims, il y a un vrai projet structuré »

Basket — par Julien Lampin, le 29 août 2019 (16:16)

Ambiance de rentrée ce jeudi à René Tys pour le Reims Basket Féminin. Entre sourires décontractés et premiers exercices engagés, le club rémois est parti pour un nouveau cycle, avec 90% de ses joueuses renouvelées et un nouveau coach, Julien Pincemin. Parmi les nouvelles têtes, Margaux Okou-Zouzouo, qui a suivi le nouveau technicien marnais. Entretien.

Margaux, quelles sont tes premières sensations en arrivant à Reims ?

Franchement, bon feeling, parce que le complexe est vraiment joli, il y a une salle de muscu, toutes les conditions d’entraînements sont bonnes. Et puis quand je suis arrivée à Reims, il faisait soleil dans un centre-ville plutôt mignon, ça aide.

Tu viens de Nice, comme le coach, est-ce que c’est quelque chose qui pesé dans ta décision de rejoindre le RBF ?

C’est vrai que ça a joué, mais j’étais aussi intéressée pour jouer avec Marie-Julie Levant, mais ce qui m’a surtout plu, c’est le projet du club de remonter en LFB, et avec un vrai projet structuré derrière.

Les saisons précédentes qui ont pas forcément été abouties comme souhaité ici ne t’ont pas fait douter ?

Je peux comprendre la déception, mais elles ont fait les play-offs quand même, donc elles n’ont pas fait une saison catastrophique. Elles ont eu globalement des bons résultats. Maintenant on arrive dans un nouveau projet, et ça s’annonce bien, mais il faudra qu’on s’investisse dedans pour que ça se passe encore mieux.

Quelle image tu avais du RBF avant de t’y engager ?

Je connaissais des filles qui jouaient ici donc j’avais déjà une bonne image. Elles disaient que ca s’y passait bien et que les structures étaient bonnes, donc l’image était positive.

Tu sais quel sera ton rôle au sein de cette équipe ? Et tes objectifs personnels ?

Ce n’est pas encore défini, on n’a pas encore eu d’entretiens individuels. Bon, on a un peu des idées, il faudra que j’apporte de l’adresse extérieure, mon expérience, mais ça reste à définir. Je sais que je suis plutôt shooteuse, je peux jouer poste 3-4, avec une bonne capacité de passe.

Le style de jeu du coach, en tout cas tel que tu l’as connu à Nice, c’était quoi ?

Je sais qu’il aime bien jouer vite, dans les transitions, donc c’est un jeu très rythmé, où le ballon vit, et c’est plutôt agréable quand ca tourne bien.