David Girandière : « Bien négocier Calais »

Basket — par Fabien Moretto, le 23 février 2018 (14:41)

A la veille d’un déplacement important à Calais (7e) dans l’optique des play-offs, Sport Club a recueilli la parole de David Girandière, le coach des « Pétillantes », 6e de LF2.

Restant sur deux défaites de rang, l’entraîneur rémois est d’abord revenu sur le match du week-end dernier (cf. défaite 75-58 face à Landerneau) « Landerneau est une grosse équipe, ils sont leader. On fait un bon match dans l’envie mais moins dans le contenu. Il aurait fallu plus de sérieux pour espérer gagner. Le résultat final n’est pas illogique, mais on peut avoir quelque regrets« .

Interrogé sur le classement du RBF et le match de ce samedi à Calais dans l’optique des play-offs, le coach a confirmé que la 6e place de son équipe était conforme au tableau de marche fixé en début de saison et l’objectif est toujours bien en vue. Pourtant la saison n’a pas été facilitée par les deux blessures importantes de Sarah Ousfar et Laetitia Guapo, en plus du recrutement raté de l’américaine Patrice Butler. David Girandière confirme toutefois les ambitions rémoises : « L’objectif est de bien négocier Calais pour aborder au mieux la réception d’Angers (2e)« .

ATTENTION AU JEU RAPIDE

Un adversaire calaisien, dont le coach rémois souligne l’équilibre de l’effectif, et qui « allie expérience et jeunesse« . Un effectif qu’il connait bien avec des joueuses passées sous ses ordres à Angers et des anciennes rémoises à l’image d’Elodie Mendy. « C’est une équipe qui joue beaucoup en première intention, qui aime le jeu rapide » souligne-t-il. Et de mettre en garde ses joueuses, « il va falloir proposer collectivement autre chose que face à Landerneau« .

 Calais (7e) – Reims BF (6e), 18e journée de LF2
 Samedi 24 février 2018 à 21h à Denain
Groupe rémois : Morateur, Debaut, Guapo, Saint-Martin, Popovic, Devillers, Ba, Camara, Blazejewski.