Le CCRB se rebelle à Antibes, et respire

Basket — par Julien Lampin, le 2 février 2018 (22:20)

Privé de deux joueurs, la mission était compliquée mais importante pour le CCRB à Antibes. Chez un concurrent direct au maintien, les basketteurs marnais se sont imposés grâce à une fin de match de feu.

Le match a été tendu. L’enjeu en valait la chandelle… Dans la course au maintien, l’étape d’Antibes était importante pour les hommes de Cédric Heitz. Privé de Sadio Doucouré et du capitaine Gédéon Pitard, le coach marnais laissait logiquement les clés à son meneur islandais Martin Hermannsson.

Comme pour montrer sa détermination, le CCRB frappait le premier, Ben Bentil ouvrant le compteur rapidement. Mais Mouphtaou Yarou répondait immédiatement. Le requin antibois était bien relayé par Jerel Blassingame et permettait aux locaux de créer un premier écart (21-13, 7e). C’était sans compter sur l’adresse de Romain Duport. L’intérieur marnais relançait les siens grâce à deux tirs primés. (23-21, 9e). Plus en réussite défensivement, les Champenois profitaient de la maladresse antiboise pour passer devant grâce à deux lancers de LaMonte Ulmer.

ULMER ON FIRE

Deux points qui vont lancer l’ailer US. Dans un match où les attaques ont pris le pas sur les défenses, le show Ulmer démarre. En confiance, il inscrira 10pts en quelques minutes dont 2 longue distance. qui permettent au CCRB de respirer (27-31 puis 31-39). A la force des lancers francs et d’un shoot primé de Paul Rigot, Antibes raccroche à son tour (38-39, 16e). La rencontre s’emballe, l’intensité augmente, les deux équipes se rendent coup pour coup et se quittent quasiment dos à dos à la pause (47-48, 20e).

Au show Ulmer répond le show Yarou. Dès la sortie des vestiaires, le Shark, accompagné de Tyler Harvey, porte les siens (56-50 puis 64-54). Vient alors un ultime facteur décisif pour le CCRB. Menacé d’une cinquième faute depuis la première période, Martin Hermannsson est maintenu par son coach sur le parquer. A raison. Tandis qu’Harvey le panier du +11, l’Islandais relance le match d’un primé importantissime (66-60, 26e).

HERMANNSSON FAIT TOURNER LE MATCH

Encore mené de 3pts à l’aube de l’ultime quart, le CCRB continue de courir après le score, payant le travail du banc  antibois. Si bien qu’à 7 minutes du terme de la rencontre, les Ccrbistes sont loin (75-67, 33e). C’est alors que la rébellion marnaise démarre. Une fois de plus, Martin Hermannsson sonne la révolte de loin (75-70, 34e) avant que le duel à distance Yarou-Ulmer ne reprenne. Si le premier réussissait un shoot intérieur important, le second répondait d’un dunk rageur avant que Romain Duport ne se mêle à la lutte (80-76, 37e). Le moment choisi par le meneur islandais du CCRB de sonner le glas antibois. Un nouveau tir réussi à 3pts remettait les siens dans le sillon de son hôte du soir. La faute subie sur le shoot lui permet même d’égaliser. Révoltés, les protégés de Cédric Heitz ne vont plus rien lâcher. La défense fait déjouer des Sharks paniqués. Les fautes se multiplient. Comme un symbole, Martin Hermannsson ne tremblera sur les lancers.

En s’imposant à Antibes (seules deux équipes l’avaient fait jusque là), le CCRB respire et reprend deux victoires d’avance sur la zone rouge, autant qu’il revient à hauteur de son adversaire du soir. Avec une rotation limitée, Cédric Heitz a bien failli perdre un de ses leaders en le laissant sur le terrain à 4 fautes. Si Martin Hermannsson et Romain Duport conservent leur précieuse régularité, LaMonte Ulmer confirme lui qu’il se porte mieux depuis le début de l’année et le départ de Paul Carter. Reste que le duo Bentil-Ibekwe peine à offrir un rendement satisfaisant. En manque de main en attaque, les deux joueurs montrent de lacunes et de largesse en défense. S’il respire mieux, le CCRB a encore du pain sur la planche.

ANTIBES 82-92 ANTIBES
(23-24, 24-24, 22-18, 13-26)
ANTIBES : Yarou 21, Harvey 12, Sanford 11, Blassingame 9, Diarra 9, Kouguere 9, Prince 6, Rigot 3, Zerbo 2,
CCRB : Ulmer 24, Hermannsson 23, Duport 14, Daniel 10, Deane 10, Bentil 6, Ibekwe 3, Karolak 2, Leboeuf.