Le Reims BF reçu 4/4 en 2018

Basket — par Julien Lampin, le 28 janvier 2018 (17:19)

Crédit photo : Elodie SAINTE

En grosse difficulté fin 2017, le Reims Basket Féminin a retrouvé des couleurs depuis le début de la nouvelle année civile. Fortes d’un calendrier abordable, les Rémoises n’ont pas failli, enchaînant un 4e succès de rang samedi soir à Chartres.

Il semble loin le temps où les défaites se succédaient autant que les blessures. Sans doute l’une est la conséquence de l’autre. Toujours privé de Sarah Ousfar, jusqu’en fin de saison, mais avec le retour de Laetitia Guapo et avec une Maria Blazejewski qui a pris ses repères, le RBF n’a pas la même allure. Et il fallait ces éléments face à une équipe chartraise décidée à bousculer la hiérarchie devant son public.

Face à une équipe appliquée, Fleur Devillers entame positivement la rencontre, bien relayée par Maria Blazejewski à 3pts (6-7, 5e). Mais quelques mauvais choix et un manque de réussite offre un premier trou noir aux Rémoises. Trois minutes sans marquer et Chartres crée un premier écart (15-9, 7e). Laetitia Guapo ramènera tout de même les siennes à -3 avant la fin du premier QT (15-12, 10e).
Le second quart gagne en rythme sans qu’aucune des deux équipes ne se détache. Sarah Saint-Martin, nouvelle internationale jeune, ramène une première fois le RBF à hauteur de Chartres. Dans une belle ambiance, les deux équipes se rendent coup pour coup, le RBF prenant la tête au buzzer (31-32, 20e).

« On a été plutôt cohérents, avec une très bonne défense », David Girandière

Le retour des vestiaires est accroché. Aux lancers francs, Laetitia Guapo réalise un premier écart significatif, bien relayée par une Fleur Devillers (20pts, 17 d’Eval) dans un bon jour (31-39 puis 36-42 25e). Les défenses sont rudes et la réussite à 3pts de Clémentine Morateur offre une belle diversité et la possibilité de gérer une avance de 6pts à l’approche de l’ultime période (41-47, 30e). Comme un symbole c’est encore Fleur Devillers qui lance les hostilité du dernier quart (41-49, 31e). Une avance rapidement portée à 10pts grâce à Natasa Popovic. Mais devant son public, Chartres, qui lutte pour sa survie dans la division ne veut pas lâcher.

Si les Marnaises maintiennent le cap, Milena Marjanovic (11pts, 11 rebonds, 23 d’Eval) ramène peu à peu les locales dans le sillon du RBF (54-58, 69e). La dernière minute est tendue, mais les Pétillantes ne paniquent pas. Le dernier tournant arrivera à 16 secondes de la fin. Tandis que Laetita Guapo ratait un shoot longue distance, Romane Verin a l’occasion d’égaliser. Mais d’abord bloquée par Maïmouna Ba, la Chartraise au rebond, se rend coupable d’une faute offensive. Sur la ligne de l’autre côté, Maria Blazejewski se charge d’assurer. Les dernières secondes sont favorables à Chartres. Verin ramène les siennes à -2 mais Touty Gandega manque un ultime shoot lointain.

Ce 4e succès de rang pour le RBF replace les filles de David Girandière. Une victoire importante pour le classement, acquise grâce à une défense solide. L’absence de Tiffany Clarke (blessée à la cheville) n’a certainement pas aidé des Chartraines qui n’ont pas gagné à domicile depuis la 3e journée. « Je suis content, parce que notre adversaire était pas loin de jouer sa survie sur ce match, explique le coach rémois. De note côté, on a défendu très bien. On a loupé quelques séquences offensives par précipitation, mais on a été cohérents. On a digéré les blessures et on a gagné en qualité. Il faut confirmer tout ça contre Arras« .

AB CHARTRES 59-61 REIMS BF
(15-12, 16-20, 10-15, 18-14)
CHARTRES : Gandega 12, Verin 12, Marjanovic 11, Nayo 7, Combes 5, Belleka 5, Marie 5, Gauthier 2, Rousseau.
REIMS : Devillers 20, Morateur 12, Blazejewski 7, Guapo 7, Popovic 6, Debaut 4, Saint-Martin 3, Ba 2.