Fin de série pour le Reims BF contre Arras

Basket — par Simon Thiebaut, le 3 février 2018 (23:17)

Crédit Photo : Elodie SAINTE

Expatrié dans la grande salle de René Tys, le RBF a stoppé sa série d’invincibilité contre Arras, samedi soir, à l’occasion de la 16e journée de LF2. Fortes de 4 victoires de rang les Rémoises n’ont trouvé que partiellement les clés face à des Nordistes qui ne devraient plus rester très longtemps dans les profondeurs du classement.

Excès de confiance ? Perte de repères dans une salle où elles n’ont pas l’habitude d’évoluer ? Les Rémoises ne devront pas se chercher de telles excuses pour expliquer un début de rencontre difficile, qui aura plombé le reste d’une partie pourtant abordable pour les « Pétillantes ». Mais la défense était trop laxiste. Déjà dès les premiers instants Claire Stievenard trouvait la mire à 3pts. Très vite aussi, la taille de l’ancienne rémoise, Astan Dabo semblait être précieuse pour les Arrageoises. Le premier écart en faveur d’Arras (4-9, 4e) était vite bouché par le travail de Maria Blazejewski et la réussite de Laetitia Guapo (9-9, 5e). Les deux équipes se rendaient ensuite coup pour coup, les Nordistes faisant tout de même la course en tête (16-18, 10e).

LAXISME et réaction tardive

Les largesses défensives entamées dans le premier quart se poursuivent dans le suivant. A l’aise dans l’exercice, Mélissa Micaletto puis Elise Cammas assommaient les Rémoises d’entrée de second quart par deux shoots primés (16-24). Et le temps-mort demandé par David Girandière ne stoppe pas l’hémorragie (16-28, 13e). Natasa Popovic tentait bien de relancer les siennes, et Maria Blazejewski trouvait enfin la réussite de loin. Mais Mélissa Micaletto, elle aussi ex-Rémoise, répondait du tac au tac (21-35, 14e). Marine Debaut tente à son tour de sonner la révolte. Mais trop inconstantes et laxistes, les locales accusaient un retard de 12pts à la pause, punies encore de loin au buzzer (31-43, 20e).

La seconde période débute dans la continuité de la première. Maïmouna Ba et Marine Debaut tentent bien de relancer la machine, mais une fois de plus, Mélissa Micaletto mettait un coup aux espoirs locaux à 3pts (37-50, 25e). Plus agressives en défense, les Marnaises trouvent également quelques solutions offensives grâce à l’activité du duo Debaut-Blazejewski. Si Arras prend plusieurs rebonds offensifs, les Nordistes connaissent une panne d’efficacité que les Rémoises n’attendaient plus. Un à un, à coup de lancers-franc, les « Pétillantes » grappillaient leur retard pour revenir à -4 à l’entame du dernier quart.

« Les joueuses étaient trop inhibées et ont baissé la tête face à la réussite adverse. On aurait du être plus dur défensivement et couper plus souvent les lignes de passes », David Girandière.

Mais à force de courir après le score, les Rémoises se fatiguent, sachant pourtant qu’elles n’ont pas le droit à l’erreur. Arras, à l’expérience, ne s’affole pas et profite des maladresses locales pour respirer à nouveau. Longtemps bloquées à 6pts de leur adversaire, les Rémoises demeurent volontaires. Mais sans donner l’impression qu’elles pourraient vraiment revenir. Les efforts de Clémentine Morateur à 3pts puis Fleurs Devillers sont vains. Les dernières actions n’empêcheront pas le RBF de s’incliner pour la première fois dans cette année 2018.

REIMS BF 59-65 ARRAS
(16-18, 15-25, 17-9, 11-13)
REIMS : Blazejewski 15, Debaut 10, Guapo 9, Morateur 6, Devillers 6, Ba 6, Popovic 5, Saint-Martin 2.
ARRAS : Stievenard 16, Micaletto 14, Diakité 12, Dabo 9, Cammas 8, Nbomi 4, Constant 2, Mulumba, Regahaissia.