10e titre mondial pour Pauline Ferrand-Prévôt

Cyclisme — par Julien Lampin, le 11 août 2023 (10:37)

crédits : France tv sport (archives)

Sur le circuit de Peebles, en Ecosse, la Rémoise Pauline Ferrand-Prévôt a conservé jeudi son titre de championne du monde de la short-track de cross-country, avec autorité, alors qu’elle revenait à peine d’une blessure au genou après une chute il y a 6 semaines. Joshua Dubau, a lui finit 25e de la course masculine.

Préservée sur le relais mixte qui a prix l’argent la veille, Pauline Ferrand-Prévôt avait un grand sourire de satisfaction jeudi après-midi sur le circuit de Peebles, en Ecosse, lors des championnats du Monde de cyclisme. En VTT, la tenante du titre sur la course courte (aux Gets l’an dernier) a montré combien l’or lui allait si bien. Et le maillot arc-en-ciel qui va avec. A tel point qu’il s’agissait jeudi de sa 10e médaille d’or mondiale. De quoi offrir la plus belle armoire à trophée du cyclisme tricolore dans la discipline.

Rien n’était pourtant acquis un mois et demi après sa lourde chute à Val di Sole, en Italie, lors d’une étape de Coupe du Monde. Le temps de soigner un genou douloureux, PFP signait un retour autoritaire ce jeudi, après avoir creusé l’écart dans l’ultime bosse dans le dernier tour avec la Néerlandaise Puck Pieterse, vice-championne du monde à 4 secondes. La Britannique Evie Richards (3e à 9 secondes) complète le podium au terme d’une course marquée, notamment, par la nouvelle chute de la Suissesse Sina Frei, titrée en 2021, dans le 4e tour, juste devant la cycliste marnaise. Plus qu’un titre conservé, il s’agissait aussi d’un test sur une course d’une vingtaine de minutes pour connaître l’état physique du genou de la Rémoise, dans une course, aussi tactique qu’intense pour conclure. L’occasion désormais de se concentrer sur un autre titre à défendre, samedi, sur la course olympique, épreuve reine de la discipline.

Joshua Dubau, pas dans le coup

Quelques minutes avant le nouveau titre de Pauline Ferrand-Prévôt, Joshua Dubau n’est pas parvenu à trouver la bonne carburation pour espérer un podium à l’issue des 11 tours du même circuit de Peebles, à Glasgow. Dans une course longtemps groupée, il était pourtant parti parmi les premières positions avant de vite rétrograder et de reculer tout après tour pour terminer finalement 25e à une trentaine de secondes. L’autre Français Victor Koretzky, a été battu d’une roue pour la médaille d’or.

Matthias Dandois, un projet dans la Marne ?

Lui aussi aurait pu briguer un 10e titre mondial. Matthias Dandois a finalement décroché la médaille de bronze ce jeudi à Glasgow lors des championnats du monde de BMX flat. Lui n’est pas Rémois, il est plutôt francilien. Mais la figure de proue de Red Bull en BMX a été séduit par le projet de Vincent Chrzanowski, marnais pratiquant de BMX exilé à Montpellier, la capitale du FISE. Désormais décidé à retrouver ses terres natales, il a créé le Fise Farm, dans la montagne de Reims. Un projet annoncé l’hiver dernier et confirmé par l’intéressé après sa médaille de bronze sur France Télévisions. Un projet d’envergure consacré au BMX et au VTT avec plusieurs pistes à La Neuville-en-Chaillois. Le Fise Farm, c’est en fait un grand centre touristique et de performance dédié à tous les types de pratiquants, venus de l’agglomération rémoise, mais aussi du monde entier.