Rétro 2020 : septembre/octobre – entre médailles, records et nouveau confinement

Divers — par Julien Lampin, le 31 décembre 2020 (13:30)

Crédit photo : Maxppp

Si l’année 2020 fut unique à bien des égards, elle a tout de même offert de belles émotions pour le sport rémois. Elan, coups d’arrêts, médailles, accessions, performances historiques… Revivez l’année 2020 des clubs et athlètes de Reims. On poursuit avec les mois de septembre et octobre. Une rentrée pleine d’espoirs, d’exploits et d’émotions

CYCLISME

  • La reine Pauline Ferrand-Prévôt

Oubliés les soucis de santé de début d’année. Après un confinement appliqué pour revenir au plus haut-niveau et un été timide, Pauline Ferrand-Prévôt est de retour et plus forte que jamais. Après avoir remporté la 1ère manche de Coupe du Monde de VTT en République Tchèque, l’insatiable championne a remporté sa 3e médaille d’or mondiale en cyclo-cross à Leogang, en Autriche. Après 2015 et 2019, voilà un nouveau maillot arc-en-ciel au palmarès de la cycliste marnaise. Une semaine plus tard, elle remportait le titre européen sur les terres de Monte Tamaro, en Suisse. Un premier sacre continental qui renforce un peu plus un palmarès où il ne manque plus que l’or olympique.

FOOTBALL

  • Les féminines du Stade de Reims en mode remontada

Après un long arrêt, et une préparation délicate, beaucoup d’observateurs imaginaient le pire pour les protégées d’Amandine Miquel en début de saison. Avec le tryptique Bordeaux – Lyon – Paris pour débuter la saison de D1, difficile de prendre des points. Et pourtant, dès la 1ère journée, à Bordeaux, les Rémoises font sensation. Si Mélissa Gomes ouvre le score dès la première minute, Bordeaux réagit vite et mène 4-1 à l’heure de jeu. C’était sans compter la volonté des Rouge et Blanche. Revenues à 4-3 avec un peu de réussite, elles parviennent à égaliser sur penalty dans les arrêts de jeu. Score final 4-4, et déjà un point précieux en poche pour le maintien en fin de saison.

  • Le Stade de Reims regoûte à l’Europe

Absent de la scène continentale pendant 57 ans, le Stade de Reims a retrouvé la compétition européenne en septembre à l’occasion des qualifications pour la Ligue Europa. Deux petits tours et puis s’en va. Difficile vainqueurs des Suisses du Servette Genève, les Rémois se sont ensuite inclinés chez les Hongrois de Fehervar, éliminés en séance de tirs au but.

ATHLETISME

  • Encore des records pour David Kuster et Romain Severin

La préparation estivale des athlètes du Creps et de l’Efsra porte ses fruits. Juste avant les championnats de France, Romain Severin descend son chrono sous les 1’50 sur 800m (1’49″38 puis 1’49″23). David Kuster, lui, poursuit sa collection de médailles nationales, à Albi. En Espoirs cette fois, il glane facilement le titre sur 10Km marche avant de réussir son objectif de 2020. A Tilburg, aux Pays-Bas, le marcheur a battu le record de France Espoir du 50Km marche en 4h01’23 malgré des conditions météo difficiles. A Bogny fin octobre, Julien Rebeck a formé un joli duo avec François Barrer sur un 10.000 couru à un rythme soutenu. De quoi permettre au premier de battre son record et de réaliser la 15e meilleure perf Espoir de l’histoire, en 29’13″52.

Crédit photo : Elodie SAINTE

  • L’Astronomic Run, seule rescapé

Des petites courses locales au Run in Reims, toutes les courses ont été annulées à cause du Covid. Toutes sauf une. Celle de Beine-Nauroy ! L’occasion pour Alexandre Purnelle de s’offrir un raid solitaire dans un excellent temps de 32’22 pour 10Km roulants. 

BASKET

  • Bienvenue au Champagne Basket

C’est l’annonce surprise de début septembre. Pas une totale révolution, mais plus qu’une évolution quand même. Exit le CCRB chez les garçons, et le RBF chez les filles, place à un nouveau label et une nouvelle identité qui unit les deux clubs. Deux sections du Champagne Basket qui doivent créer une réelle identité basket sur le territoire marnais, et proposer un « spectacle sportif et culturel ». Sur les parquets, les Pétillantes confirment leur statut de favorites de Ligue 2, les garçons connaissent une préparation laborieuse et un début de championnat compliqué en Jeep Elite.

CANOE KAYAK

  • Automne rempli de médailles pour le RCCK…

Les performances se sont accumulées pour le le Reims Champagne Canoe Kayak lors des championnats de France en septembre, emmené par Amélie Geoffrin, médaillée de bronze en Espoirs. Chez les juniors, Bertille Portal intègre le top 10 de sa catégorie sur le 5000m, tandis que Jules Lafont confirme ses progrès dans une catégorie junior très relevée, sans compter les très bons résultats en équipages K4 dames et hommes, K2 féminin et masculin.

TRIATHLON

  • La jeunesse prometteuse du Reims Triathlon

Profitant de l’été pour parfaire la préparation en montagne, les jeunes pousses ont prouvé dès la rentrée qu’il faudrait compter sur eux dès cette saison. Lors des championnats du Grand Est aux Vieilles Forges, les Rémois remportent 2 médailles d’or grâce aux jeunes Adam Fouchal (minimes) et Antoine Merle (benjamins). Les Rémois se sont aussi offert 3 médailles d’argent avec Cindy Marceau (juniors), Axel Morin (cadets) et la jeune Liv Janson (benjamins), tandis que Baptiste Fichaux obtient le bronze en juniors. La semaine suivante lors des France de Montceau-les-Mines, avec le titre de vice-champion de France minimes pour Adam Fouchal. Les cadets lui ont emboîté le pas, en prenant une belle médaille de bronze par équipes.

AVIRON

  • Noémie Sepe en or, Dorian Marques en argent aux Europe juniors

En quelques minutes, les émotions fortes se sont succédées fin septembre, dans le bassin de Belgrade en Serbie. Engagés dans une embarcation en 4 sans barreur avec l’Equipe de France, Noémie Sèpe et Dorian Marques-Vigneron, pensionnaires du Cercle Nautique des Régates Rémoises sont montés sur un podium européen. Enormes sensations et bel exploit. Dans la foulée, le Cercle Nautique des Régates Rémoises a confirmé son retour sur le haut de la scène de l’aviron en France à l’occasion des championnats de France juniors qui se sont déroulé à Brive. Le club rémois en est revenu avec deux médailles d’or (4 sans barreur et 8 de pointe féminin) et une d’argent (4 sans barreur masculin). De quoi faire de Reims un club phare avec Nancy.

Crédit photo : FFAviron

TENNIS

  • Océane Dodin, reine des Internationaux de Champagne

Dans la bulle du Creps de Reims, la Française Océane Dodin a inscrit fin octobre son nom au trophée des Internationaux de Champagne. Une première édition réussie tant pour l’organisation que pour la 129e joueuse mondiale et tête de série n°2 du tournoi. Une belle vainqueur qui couronne une semaine de joli tennis dans la cité des Sacres.

Crédit photo : martin PEREZ

DIVERS

  • Le Covid, encore lui

A peine le temps de reprendre, qu’il faut déjà ralentir puis s’arrêter à nouveau. Début octobre, les gymnases ferment leurs portes poussant au mécontentement plusieurs fédérations. Si les clubs avaient jusqu’alors su adapter les protocoles de plus en plus stricts dus au Covid, l’instauration d’un couvre-feu fin octobre et la réduction d’accès aux installations sportives ont eu raison du volontarisme du mouvement sportif local. Conséquence, plusieurs fédérations mettent entre parenthèses leurs championnats. Le confinement qui suit, sonne le glas du sport amateur pour cette fin d’année 2020.