Les filles du Stade de Reims tenu en échec par La Gantoise en amical

Football — par Julien Lampin, le 10 août 2019 (19:14)

Crédit photo : Elodie SAINTE

A deux semaines du lancement de la D1, les féminines du Stade de Reims poursuivaient leur préparation ce samedi contre les Belges de La Gantoise. L’occasion de monter encore en puissance, sans toutefois trouver les filets. Les occasions ont pourtant existé.

L’entrée dans le grand bain approche. L’exigence sur le terrain, elle, s’intensifie également. Et pour la garantir, le staff rémois proposait ce samedi une opposition rugueuse et convaincante face aux Belges de La Gantoise, régulièrement sur le podium de leur championnat. Très vite d’ailleurs, les visiteuses montraient de belles dispositions. Dans un jeu collectif fluide, les Belges jouent haut, et les nombreux dédoublements bousculent plusieurs fois l’arrière-garde locale. Il faut de la solidité rémoise et un manque de précision dans la dernière passe pour éviter un réel danger. Dans l’autre sens, les Rémoises ne sont pas mieux, bien gênées par le pressing haut des joueuses de La Gantoise. Seules des frappes de loin permettent de faire travailler la gardienne adverse. Trop peu dangereux toutefois pour éviter un retour aux vestiaires sans but.

Le début de seconde mi-temps est plus relâché pour les Rémoises. Peut-être la conséquence des plusieurs changements opérés à la pause. Du sang neuf qui tranche avec l’usure trouvée chez les Belges. De quoi permettre quelques ouvertures pour Chloé Pierel et Tanya Romanenko sans qu’aucune des deux attaquantes ne puissent convertir quelques occasions franches. Pas de but, certes, mais des progrès affichés, notamment défensivement. Les Rémoises auront également montré de la progression par séquence dans le jeu collectif offensif.

« C’était correct dans le contenu, se félicite Amandine Miquel. C’est une bonne réaction par rapport à ce qui a été proposé à Vittel contre Dijon la semaine dernière. C’était mieux dans l’intensité, mais notre effectif encore restreint nous fait puiser dans les réserves plus tôt que prévu ». Un effectif encore privé de Mélissa Herrera, Naomie Feller et Chloé Philippe, mais qui a vu le retour de Charlotte Blanchard, en attendant pourquoi pas un renfort de dernière minute pour compléter la rotation. Des aménagements qui contraignent un allègement du programme pour le prochain week-end lors du tournoi de Phalsbourg, où un seul match sera finalement disputé contre Metz (dimanche à 19h). L’occasion de faire tourner une dernière fois avant de passer aux choses très sérieuses à Montpellier lors de la première journée.

STADE DE REIMS 0-0 LA GANTOISE
REIMS : Moitrel (Tullis-Joyce, 46e) – Simon (Blanchard, 46e), Deslandes (Spinelli, 65e), Devleesschauwer (cap), Doucouré (Soyeux, 82e) Joly (Wittmann, 82e), David (Gomes, 66e), Wittmann (Corboz, 46e) – Romanenko, Pierel, Soyeux (Fragoli, 46e).