Les féminines du Stade de Reims terminent leur prépa par un nul

Football — par Julien Lampin, le 18 août 2019 (21:47)

Malgré un résultat frustrant, la dernière répétition devrait satisfaire le staff rémois. Désormais, prêtes ou pas, les Rouge et Blanche, toutes de bleu vêtues ce dimanche, vont passer aux choses sérieuses. A Phalsbourg, les Rémoises ont conclu leur préparation pour la D1 par un match nul contre Metz, rivales pour le maintien dans l’Elite cette saison, alors qu’elles menaient 2-0 à la pause. Mais l’expulsion de Tanya Romanenko a changé la donne durant quelques minutes. Avec 2 défaites et 2 matchs nuls, les Rémoises savent désormais que rien ne sera facile. Elles ont montré aussi qu’elles avaient les qualités pour se maintenir. Il n’y a plus qu’à…

LA FEUILLE DE MATCH

La semaine dernière, Amandine Miquel regrettait les nombreuses absences de début de préparation qui ont déjà tiré sur les organismes des présentes. Si bien qu’un seul match a été fixé au lieu de deux initialement lors de ce tournoi de Phalsbourg. L’occasion de faire tourner une dernière fois, avec le retour des championnes d’Europes U19 Chloé Philippe et Naomie Feller, celui de la Costaricienne Mélissa Herrera. L’occasion aussi de découvrir la dernière venue, Jessy Roux, prêtée cette saison par Lyon et qui a effectué ses premières minutes sous ses nouvelles couleurs. Si l’équipe proposée en première période a globalement donné satisfaction, la seconde a été pénalisée par l’expulsion de l’attaquante ukrainienne.

METZ 3-3 STADE DE REIMS
MI-TEMPS : 0-2
BUTS – David (1ère, 61e), Romanenko (28e), Rougemont (46e), Wenger (58e sp), Gordon (80e)
EXPULSION – de la Rémoise Tanya Romanenko (40e)
REIMS : Tullis-Joyce – Simon, Spinelli, Deslandes, Doucouré, Philippe, David, Corboz, Romanenko, Roux, Feller. Entr. : Amandine Miquel

LE FAIT DU MATCH

En menant 2-0 face à une équipe messine plusieurs fois en difficulté, le Stade de Reims semblait déjà avoir appris du début de la préparation. C’était sans compter l’expulsion de Tanya Romanenko. Réduites à 10, les Marnaises encaissaient un premier but rapidement après la reprise. C’est alors que les deux équipes se mettaient d’accord pour rejouer à 11 contre 11. Un fait rare qui n’empêchait pas Metz de revenir au score. Si Tess David est parvenu à inscrire un 3e but après la pause, les protégées d’Amandine Miquel finissaient par craquer une 2e fois en fin de match.

LA REACTION

Amandine Miquel à venir

PROCHAIN MATCH

🆚 Montpellier
🏆 1ère journée de D1
📅 samedi 24 août
⌚ 14h30
🏟 Stade Bernard Gasset, à Montpellier (34)