Arthur Cissé en vue, Rouguy Diallo en réglages

Athlétisme — par Julien Lampin, le 17 juillet 2019 (17:57)

Crédit photo : stadion-actu

L’une était engagée mardi à Padoue, en Italie, l’autre participait au meeting de Sotteville-les-Rouen. Rouguy Diallo et Arthur Gué Cissé poursuivent leur préparation estivale. Les deux Rémois d’adoption ont en ligne de mire les Mondiaux de Doha.

A 24 ans, Rouguy Diallo approche de la maturité. 8e des Europe de Berlin et en progrès constant, la pensionnaire du Creps de Reims n’a pourtant pas encore trouvé son rythme de croisière. D’abord pour se qualifier pour les prochains championnats du Monde, aussi pour exister dans les grands championnats ou les grands meetings. Ce fut difficile par exemple à Oslo le mois dernier où elle ne s’est pas envolée plus loin que 11m85. Depuis la protégée de Teddy Tamgho s’est reprise, auteure de 13m89 à Montgeron fin juin. En quête de minimas pour Doha (14m30), elle s’est considérablement rapprochée de son objectif à Monaco la semaine dernière (14m20) en côtoyant les meilleures mondiales. A Padoue mardi soir, la Rémoise d’adoption a confirmé qu’elle avait retrouvé en régularité, sans toutefois passer les 14 mètres (13m93). Mais celle qui est arrivée au Pôle National de Préparation Olympique du Creps de Reims il y a deux ans continue d’offrir de belles promesses pour la suite de l’été.

Plus près, à Sotteville, Arthur Gué Cissé va toujours aussi vite. Tombé à 9″94 il y a un an à Leverkusen, le sprinteur ivoirien s’est à nouveau approché de la barre fatidique des 10 secondes lors du meeting normand ce mardi. Dans un 100m relevé, il a devancé en 10″13 le Sud-Africain Thando Dlodlo et le Turc Emre Barnes (10″27), Christophe Lemaître restant au pied du podium en 10″28. Déjà auteur de 10″08 à Lausanne, puis 10″12 à Lucerne, le pensionnaire de l’Efsra espère renouveler rapidement avec ses temps records. A noter également sur le même meeting mardi soir, les 1’48″93 de Clément Dhainault sur 800m, terminant 8e d’une course où il a devancer de peu le Rémois Alexandre Saddedine (1’49″03). Autant d’athlètes qui se retrouveront sur la piste de St-Etienne pour les championnats de France, dans dix jours.