3500 partants, beaucoup de RP sur les foulées des Sacres 2019

Athlétisme — par Julien Lampin, le 19 mai 2019 (13:53)

Crédit photo : Elodie SAINTE

Deux endroits, deux ambiances. Tandis que les violences et les dégradations émaillaient une partie du centre-ville samedi après-midi en marge des manifestations des gilets jaunes, le parvis de la cathédrale et ses alentours demeurait festif sur fond de course à pied. L’annulation de la 8e édition de la Foulée des Sacres est restée à l’état de rumeur. L’occasion pour David Dusquenoy et Jennifer Delloux d’ajouter une ligne à leur palmarès.

La course s’est bien tenue, et elle fut belle. Loin des gaz lacrymogènes et autres jets de projectiles, le parcours de l’édition 2019 de la Foulée des Sacres a été préservé. L’occasion pour les 3500 participants de braver le bitume (et quelques pavés restés à leur place) rémois avec le sourire. Des visages satisfaits qui ont souvent été sauvegardés jusqu’à l’arrivée tant les performances et records personnels ont été nombreux. Il faut dire que le ciel, la température et le parcours était idéal pour faire un bon temps, chacun à son niveau.

A ce jeu, c’est le pensionnaire de l’Efsra David Duquesnoy qui fut le plus rapide (26’35 les 8Km). Sur un parcours souvent jugé agréable et roulant, l’Ardennais a mené la course de bout en bout, lui qui était surtout en préparation avant le marathon de Caen dans un mois. Une forme qui lui a permis de maîtriser ses principaux adversaires, son coéquipier de club Antoine Rougieux (27’26), mais aussi Benoît Verrier. Satisfaction également pour Jennifer Delloux, vainqueure chez les féminines (31’07) de Marie Vallas (32’18) et Laurence Klein (32’44).