Rouguy Diallo en finale des Europe indoor

Athlétisme — par Julien Lampin, le 2 mars 2019 (11:15)

Crédit photo : Laurent Lairys

En prenant la 6e place du concours du triple saut qualificatif pour la finale des championnats d’Europe, Rouguy Diallo, la protégée de Teddy Tamgho au Creps de Reims a pris rendez-vous dimanche, et espère désormais une médaille continentale.

La jeune Rouguy Diallo progresse vite et bien. En 8 mois, la néo-Rémoise va enchaîner deux finales européennes. La première, à Berlin l’été dernier lui avait permis d’améliorer son record personnel en qualifs (14m31). Avec le travail réalisé notamment dans la salle Poczobut de la rue François Legros à Reims, la triple sauteuse française a depuis bondi plus loin, s’offrant même il y a quelques semaines un record personnel à 14m39. Une 4e place au bilan européen qui lui permet logiquement de prétendre à une médaille ce week-end à Glasgow. D’autant que la meilleure performeuse de l’hiver, Kristin Gierisch (14m59) est forfait à cause d’une blessure au genou lors de l’ultime entraînement avant son départ pour l’Ecosse.

Autant d’espoirs qu’il ne fallait pas éteindre, vendredi midi lors des qualifications. Le premier bond à 13m83 permettait déjà à l’athlète de 24 ans d’entrer dans le classement des qualifiées. Son second lui permet d’assurer, au-delà des 14 mètres (14m10) une 6e place, qui lui assure la possibilité de défendre ses chances dimanche. La concurrence sera tout de même rude, tandis que l’Ukrainienne OlhaSaladukha profitait de l’occasion pour réaliser sa meilleure perf de la saison (14m40) dès son premier essai. Attention également à la championne d’Europe de plein air en titre, la Grecque Paraskevi Papahristou, auteur d’un bon 14m28 d’entrée de compétition. Il faudra aussi surveiller les Portugaises Patricia Mamona (5e à 14m11 mais auteure de 14m44 il y a trois semaines) et Susanna Costa, surprenante à 14m28 (RP).