On n’arrête plus Rouguy Diallo

Athlétisme — par Julien Lampin, le 9 février 2019 (11:43)

Crédit photo : stadion-actu

Une semaine après un bond à 14m26 à Karlsruhe qui lui valait son ticket à Glasgow autant qu’un record personnel, la Française du Creps de Reims, Rouguy Diallo, a profité de sa forme et sa confiance actuelle pour bondir encore plus loin, vendredi soir à Madrid.

Elle est jeune (23 ans), et ambitieuse. Surtout, le travail mené avec son champion de coach, Teddy Tamgho, porte ses fruits. De quoi, pourquoi pas, gratter, si ce n’est une médaille, au moins une place de finaliste européenne début mars en Écosse. Car vendredi à Madrid, une semaine après un premier RP battu en Allemagne, celle qui fut déjà finaliste continentale à Berlin en plein air l’été dernier, a encore amélioré sa marque.

En terminant 4e, comme à Karlsruhe, d’un concours du triple saut qui a vu la meilleure perf mondiale de la saison s’envoler à 14m92 (par la Vénézuélienne Rojas), Rouguy Diallo a porté son record à 14m39. Quatre, c’est donc désormais aussi son classement des meilleures triple sauteuses européenne. A trois semaines des Championnats d’Europe en salle à Glasgow (1er-3 mars), la voilà qui se place en belle outsider.