Le Stade de Reims renforce son côté gauche avec Baba

Football — par Julien Lampin, le 29 janvier 2019 (18:42)

En validant le prêt sans option d’achat de l’international ghanéen Abdul Rahman Baba, propriété de Chelsea, le Stade de Reims s’assure de conserver un côté gauche qui reste de bon niveau en l’absence de Ghislain Konan. Le jeune milieu portugais Moreto Cassama débarque aussi à Reims, en provenance de Porto. Reste à connaître le niveau de leur condition physique.

C’est l’histoire d’un vrai espoir du foot africain, qui n’a jamais su s’imposer dans un club qui l’a pourtant pris sous son aile dès 2015. Abdul Rhaman Baba avait alors 21 ans. Très vite pourtant, Antonio Conte, le coach d’alors explique qu’il n’a pas le profil pour être titulaire dans la capitale anglaise. Chelsea l’avait pourtant arraché d’Allemagne, pays adoptif du jeune Ghanéen pour plus 20 millions d’euros. Avant ça, le jeune arrière gauche est formé au Ghana, avant de débarquer très vite en Allemagne, en 2012, chez le promu Greuther Fürth, en Bavière.

Ses qualités offensives sont vite appréciées Outre-Rhin et devient un titulaire indiscutable sur son côté gauche. Sagement le Black Star reste une année supplémentaire en Bavière malgré la relégation. Mais toujours aussi fringant et ratant la remontée de peu, il finit par s’engager à Augsbourg pour une année. Le moment choisi par Chelsea pour s’offrir le jeune latéral. On connaît la suite. Hors des bons papiers du coach en Angleterre, Rhaman Baba retourne ainsi en Allemagne, prêté à Schalke, en 2016, sur les conseils de Conte. Une belle opération pour toutes les parties, d’autant que Markus Weinzierl, le nouveau coach de Schalke est l’ancien coach de Baba à Augsbourg.

Baba à la relance, Cassamà à découvrir

Son retour en Allemagne ne lui offrira pas le même succès. En manque de temps de jeu, il ne trouvera que rarement l’occasion de s’exprimer. De quoi rompre son second prêt à Schalke cet hiver. Un temps annoncé à Lille, c’est finalement Reims qui va tenter de le relancer, via un prêt de 6 mois dans la Cité des Sacres. Considéré comme gros travailleur, Abdul Rhaman Baba a un profil proche de celui de Ghislain Konan, très offensif et apprécié pour ses centres plusieurs fois décisifs. En manque de rythme, il devra vite retrouver des repères dans la Marne. Pas si facile tant les automatismes sont à renouveler avec un effectif qui, avec l’arrivée d’Arber Zeneli, découvre un tout nouveau couloir gauche.

Un effectif rémois qui doit aussi accueillir le jeune milieu offensif Moreto Cassamà, un Portugais de 20 ans, venu de la réserve de Porto. International lusitanien chez les U19, ce milieu axial, lui aussi porté vers l’avant, est moins connu. Il fait partie de ces espoirs sur lesquels le Stade de Reims a choisi d’investir dès cet hiver en prévision des saisons à venir. Une anticipation qui a amené le club et le joueur à se mettre d’accord sur un contrat de 3 ans et demi.