Le Stade de Reims cruellement sorti de la Coupe de France

Football, News — par Fabien Moretto, le 22 janvier 2019 (22:15)

Crédit photo : Alex SEMONELLA

C’est aussi ça, la Coupe de France qu’on aime ! Deux équipes qui ne lâchent rien, de l’engagement, des buts, du suspens mais à la fin c’est Toulouse qui file en 8e à la faveur des tirs au but. Le Stade de Reims s’arrête déjà…

Reims aura pourtant montré du caractère, revenant par trois fois au score et prenant même l’avantage dans les prolongations. Toulouse avait démarré sur les chapeaux de roue avec un but de Leya Iseka refusé pour hors-jeu dès la troisième minute. Le TFC joue haut, le Stade de Reims en contre. La première mi-temps est animée. Reims prend l’ascendant en fin de première mi-temps avec notamment un Boulaye Dia remuant pour sa première titularisation, mais c’est Toulouse qui ouvre le score, juste avant la mi-temps, un coup franc tiré fort de la droite par Bostock, Leya Iseka se défait du marquage au second poteau et trompe Mendy de la tête, 43e. 1-0 à la pause.

On le sait, les buts juste avant la mi-temps peuvent faire mal mais Reims ne se donne pas le temps de cogiter. 47e, Boulaye Dia profite d’une erreur de Shoji pour récupérer le ballon sur la gauche du but de Goicochea, il ouvre bien son pied et égalise, 1-1. Ce n’est que le début. Reims a le ballon mais se laisse surprendre par une belle frappe de Garcia Alonso qui lobe Mendy à la 68e, 2-1. Dix minutes plus tard, Dia prend le ballon côté gauche puis centre en retrait pour Oudin qui fait mouche malgré une frappe écrasée et le retour de deux défenseurs toulousains, 77e, 2-2. Leya Iseka triple la mise à la 83e, 3-2. La réponse viendra à peine quatre minutes plus tard, un corner mal dégagé, une frappe détournée de Chavalerin, but, 87e, 3-3. En route vers les prolongations.

Maudits penaltys

Reims fait le choix de laisser le ballon et d’opérer en contre. Reims sait faire. Toulouse a l’initiative mais à ce jeu ce sont les Marnais qui vont marquer. Abdelhamid lance bien Ojo sur la gauche, l’anglais centre fort devant le but, la défense toulousaine passe au travers, Cafaro en profite malgré l’angle fermé, 108e, 3-4. On pense l’avantage définitif mais la défense rémoise est décidément fébrile, à la 118e, Kamara déséquilibre légèrement Dossevi, penalty, transformé en force par Gradel. 119e, 4-4.

C’est parti pour les tirs au but. Malheureusement Chavalerin et Cafaro buteront respectivement sur Goicochea et la transversale, côté toulousain, seul Sylla ne cadre pas. Toulouse est qualifié au bout du suspens.

Reims ne verra pas le Stade de France cette saison. Espérons que le moral et les organismes ne seront pas trop touchés, trois jours après le nul face à Nice et à quatre jours d’un important déplacement au Roudourou face à Guingamp.

TOULOUSE – REIMS : 4-4 (4 t a b 3)
MI-TEMPS : 1-0
SPECTATEURS : environ 4000
ARBITRE : Clément Turpin.
BUTS – Leya Iseka (43e, 83e), Garcia Alonso (68e), Gradel (119e) pour Toulouse – Dia (47e), Oudin (77e), Chavalerin (87e), Cafaro (108e) pour Reims.
AVERTISSEMENTS – Jean (45+1), Sidibe (79e), Sylla (88e), Mubele (107e),  pour Toulouse. Chavalerin (74e), Abdelhamid (111e)
TOULOUSE : Goicochea – Moreira, Amian Adou (Sidibé 32e), Shoji, Diakité, Sylla – Jean, Bostock (Cahuzac 71e), Garcia Alonso (Mubele 94e), Gradel – Leya Iseka. Entr. : Alain Casanova.
REIMS : Mendy – Kamara, Abdelhamid, Engels, Foket – Romao (cap) (Chavarria 75e), Chavalerin, Dingomé (Mbemba 76e), Ojo, Oudin – Dia (Fontaine 110e). Entr. : David Guion