Match nul rageant pour les féminines du Stade de Reims

Football — par Julien Lampin, le 18 mars 2018 (17:57)

A l’issue d’un match disputé, le Stade de Reims féminin a lâché ses premiers points en championnat en 2018. La faute à une équipe de Saint-Malo qui n’a rien lâché, revenue au bout des arrêts de jeu. Pas une bonne nouvelle dans l’optique d’aller chercher Metz.

Ce fut une histoire de coups de pied arrêtés. Et à ce jeu, les Rémoises sont souvent solides. Elles pensaient d’ailleurs avoir fait le plus dur à l’heure de jeu, dimanche après-midi à Saint-Malo, tandis que Mélissa Gomes donnait l’avantage aux siennes sur penalty. C’était sans compter sur des locales décidées à bousculer jusqu’au bout les Champenoises. Plus vulnérables en l’absence de sa colonne vertébrale (Spinelli – Fercocq – Romanenko), les protégées d’Amandine Miquel subissaient en fin de match au point de concéder un ultime coup-franc, alors qu’on entrait dans la 94e minute. C’est à la réception de celui-ci qu’Audrey Février arrachait l’égalisation…

Le coup-franc de trop

Plus tôt dans la rencontre, les Rouge et Blanche avaient pourtant fait preuve d’un certain réalisme. Car face à une équipe joueuse et qui a la volonté de faire tomber les dauphines de Metz, les Rémoises sont tout de même parvenues à se projeter vers l’avant dans une première période globalement équilibrée. Sur l’une de ces actions, Evanna Soyeux parvenait à tromper la gardienne bretonne (1-0, 23e) puis résistait. Si bien qu’au retour aux vestiaires, les Rémoises mènent au score.

La suite est plus difficile. Saint-Malo pour d’entrée de seconde période et égalise assez rapidement suite à un corner de Goutard qu’Océane Ringenbach parvient à reprendre de la tête. Mais on le sait, les Rémois ont du coeur et de l’orgueil. Et sur l’occasion qui suit, cinq minutes plus tard, elles obtiennent un penalty transformé par Mélissa Gomes. La suite est désormais connue. Les Bretonnes poussent et Reims résiste, avant de craquer au bout du temps additionnel. Une frustration d’autant plus grande qu’une victoire permettait aux Rémoises de revenir à 4pts de Metz et de lui mettre la pression tandis que le déplacement de Metz à Issy a été reporté. Avec 6pts d’avance et un match en moins, difficile, désormais d’imaginer comment Metz pourrait échapper à la montée en fin de saison.

ST-MALO 2-2 STADE DE REIMS
MI-TEMPS : 0-1
BUTS – Ringenbach (55e), Février (94e) pour St-Malo ; Soyeux (23e), Gomes (60e sp) pour Reims
REIMS : Moitrel – Doucouré, Simon, Kack, Noël – David, Dumont, Philippe – Soyeux, Ouchène, Gomes.