Le RN89 sans contestation contre Givors

Water Polo — par Julien Lampin, le 11 mars 2018 (1:09)

Crédit photo : Elodie SAINTE

Privés de conditions d’entraînement décentes durant les 15 jours de congés scolaires, les poloïstes rémois ont connu une première mi-temps hors de ses standards habituels. Le temps de remettre la machine en route, le RN89 a ensuite écrasé Givors, sa victime du soir.

Les craintes de Franck Missy avant le match étaient fondées. Contraints de s’entraîner sans ballon à la piscine Talleyrand de Reims durant la fermeture des Thiolettes pendant les vacances, les Rémois manquaient de rythme en début de rencontre. Il faut d’ailleurs plus de deux minutes pour assister au premier but de la soirée, conclu par Barnabé Lambert, puis deux supplémentaires pour que Nicolas Missy n’enfonce le clou. Face à des Givordins volontaires, à défaut d’être très gênants, les Rémois font le boulot sans être géniaux bien emmenés par un Sasa Krivokapic tout de même régulier.

Rouleau compresseur activé après la pause

Peu à peu, la machine rémoise se rode. Avec seulement trois buts d’avance en début de seconde période (8-5), les Marnais multiplient les accélérations, de façon à user des visiteurs diminués par les absences, finissant par craquer. En pivot, Denis Kruglov trouve de plus en plus de solutions. Mikhaïl De Bie fait parler sa vitesse de nage, tandis que la prestation collective est bien plus solide en défense. Les récupérations sont nombreuses et les situations de contre n’offrent que peu de répit au gardien givordin (13-5). A tel point que le très jeune (15 ans) Théo Musset est tout proche de marquer son premier but en N1 sur un penalty qu’il envoie finalement sur la barre.

Si la jeunesse peine encore à se lâcher par moment, les cadres, eux, ne tergiversent pas, à l’image d’un Nicolas Missy qui décidait de soigner ses stats. Auteur de 9 buts dont 6 dans la dernière période, le capitaine local fut un petit peu à l’image du reste du match. Stabilisant la défense, Nicolas Missy a ensuite accélérant, faisant plier systématiquement des visiteurs usés et démobilisés. Vainqueurs finalement 22-6, les Rémois peuvent voir venir. Le titre se rapproche un peu plus.

RN89 22-6 GIVORS
(5-2, 2-2, 6-1, 9-1)
REIMS : Charlier – Musset, Lambert 1, Missy 9, Houdelet 2, Krivokapic 4, Gagulic 1, Letscher, De Bie 1, Bocquart, Kruglov 3, Vix 1, Le Goff.