đź“„ Bour et Kounta iront Ă  Rome, pas Berriot, la FFA dans l’embarras

Athlétisme — par Julien Lampin, le 31 mai 2024 (18:12)

Crédit : Insta de Félix Bour

La FĂ©dĂ©ration Française d’AthlĂ©tisme a rendu public ce vendredi sa liste des athlètes sĂ©lectionnĂ©s pour disputer les championnats d’Europe qui se dĂ©rouleront Ă  Rome du 7 au 12 juin prochain. Sans surprise, FĂ©lix Bour fait partie de la dĂ©lĂ©gation. Le RĂ©mois Muhammad Kounta fera aussi partie du relais 4x400m. En revanche, Angelica Berriot, malgrĂ© une prĂ©-sĂ©lection, n’a pas Ă©tĂ© retenue, après plusieurs balbutiements administratifs de la FĂ©dĂ©ration.

A moins de deux mois des Jeux Olympiques Ă  Paris, le vent souffle fort Ă  la FĂ©dĂ©ration Française d’AthlĂ©tisme. Il faut dire que les modalitĂ©s de sĂ©lection et d’inscription pour les championnats d’Europe Ă  Rome dans une semaine ont crĂ©Ă© des remous ce vendredi. Dans une dĂ©lĂ©gation de 97 athlètes, la sĂ©lection en Bleu de FĂ©lix Bour ne souffre de son cĂ´tĂ© d’aucune contestation sur semi-marathon. Auteur de 1h00’39 en octobre dernier Ă  Valence, le pensionnaire du Creps de Reims a depuis montrĂ© qu’il avait su garder la forme, notamment sur 10.000m en 27’37″66 sacrĂ© champion de France dĂ©but mai en Bretagne. Meilleur performeur français de la saison, il tentera d’accrocher une mĂ©daille.

QualifiĂ© Ă©galement, Muhammad Kounta, pensionnaire de l’Efsra mĂŞme s’il s’entraĂ®ne peu Ă  Reims, intègre l’Ă©quipe du 4x400m de l’Equipe de France, lui qui a rĂ©alisĂ© un bon 46″20 la semaine dernière en Belgique sur le tour de piste. L’occasion pour lui et ses coĂ©quipiers (BenoĂ®t Moudio-Priso, Yann Spillmann et TĂ©o Andant) d’aller chercher un des deux derniers tickets qualificatifs pour Paris 2024.

Panique administrative Ă  la FFA

La dĂ©ception est plus grande en revanche pour AngĂ©lica Berriot. RĂ©gulière et en progrès constant depuis le dĂ©but de l’annĂ©e, la sauteuse en longueur rĂ©moise n’a finalement pas Ă©tĂ© retenue. Elle Ă©tait pourtant 2e meilleure performeuse française de l’annĂ©e avec son record personnel Ă  6m65. D’ailleurs, Yanis Esmeralda David, auteure de 6m69 samedi, n’a pas Ă©tĂ© appelĂ©e non plus. Les deux athlètes ont pourtant Ă©tĂ© prĂ©-sĂ©lectionnĂ©es (et leur photo officielle demandĂ©e en urgence par l’administration de la FFA). En cause, les « pre-entries » qui permettaient aux FĂ©dĂ©rations de cocher les athlètes sĂ©lectionnables. Mais s’appuyant sur le ranking pour finaliser ses choix, la FĂ©dĂ©ration s’est privĂ©e d’une dizaine d’athlètes pourtant performants. C’est le cas par exemple de Louis Gilavert, auteur du 2e chrono europĂ©en sur 3000m steeple mais moins bien classĂ© que Djilali Bedrani ou Alexis Miellet notamment. La situation est identique pour la sauteuse de l’Efsra, plus rĂ©gulière cette annĂ©e mais moins bien rankĂ©e que Hillary Kpatcha, qui n’a pourtant pas fait mieux que 6m51 en plein air cette annĂ©e.

« Nos modalitĂ©s de sĂ©lection ont Ă©tĂ© faites il y a 10 mois en tenant compte du ranking, a expliquĂ© Romain Barras, le responsable de la haute-performance Ă  la FFA, Ă  nos confrères de L’Equipe. Jusqu’Ă  cet Ă©tĂ©, en gĂ©nĂ©ral, le ranking (basĂ© sur les 5 meilleures performances depuis un an) Ă©tait plus favorable aux athlètes. Mais on s’est rendu compte avec le nouveau processus qu’on devra passer Ă  d’autres modalitĂ©s car cet Ă©tĂ©, la road (autre format de qualification) Ă©tait plus favorable ». 

Fait cocasse, la dizaine d’athlètes, dont Angelica Berriot, n’a pas Ă©tĂ© dĂ©cochĂ©e des listes mercredi, date limite de qualification. Ils sont donc qualifiĂ©s mais non sĂ©lectionnĂ©s par la FĂ©dĂ©ration. Autant d’athlètes qui seront absents Ă  Rome et qui prennent techniquement, de fait, une place d’autres athlètes europĂ©ens sĂ©lectionnables. De quoi faire grincer les dents de quelques autres fĂ©dĂ©rations et des athlètes non retenus. « On s’est retrouvĂ© coincĂ©s par nos modalitĂ©s de sĂ©lection, assume le sĂ©lectionneur au journal L’Equipe. On ne pouvait pas dĂ©cocher des noms avant que le comitĂ© de sĂ©lection se rĂ©unisse. On fait partie des nations qui ne sĂ©lectionne pas tous nos athlètes, ça fait partie de nos choix car on a d’autres contraintes ». Pire encore, au-delĂ  de ces difficultĂ©s de sĂ©lection, la FFA a administrativement omis de cocher les noms d’Azzedine Habz, dĂ©tenteur du 3e chrono mondial sur 1500m, et donc grande chance de mĂ©daille Ă  Rome, ainsi que Simon BĂ©dard, performant sur 10.000m. EmbĂŞtant.