đź“„ Plus que jamais les filles du Stade de Reims croient aux play-offs

Football — par Antoine Pate, le 14 avril 2024 (11:33)

A deux matchs de la fin, les protĂ©gĂ©es d’Amandine Miquel ne pouvaient pas imaginer meilleur scĂ©nario. Quelque soit le rĂ©sultat de Fleury Ă  Bordeaux ce dimanche après-midi, les RĂ©moises seront sĂ»res de rester 4e avec au pire, un point d’avance. Un point acquis vendredi soir chez le 3e, le Paris FC de l’ancienne rĂ©moise, Kessya Bussy. De quoi offrir de vrais espoirs de qualification en play-offs. Un moment peut-ĂŞtre historique. 

LA FEUILLE DE MATCH

PARIS FC 2-2 STADE DE REIMS
MI-TEMPS : 0-1
ARBITRE : Mme Daupeux
BUTS – Dufour (60e), Bussy (73e) pour le Paris FC ; Imuran (4e, 62e) pour Reims
AVE
RTISSEMENTS – aux Parisiennes MouĂ«l (23e) et Sissoko (47e) ; aux RĂ©moises Ndzana (10e) et MoguĂ©dec (35e)
PARIS FC : Marques – Bogaert, Greboval, Sissoko (Hocine 55e), Soyer (Ndongala 66e) – Corboz (Ribadeira 73e), Le MouĂ«l – Thiney, Fleury (Dufour 55e), Bourdieu (Koroshec 55e), Bussy. Entr : Sandrine Soubeyrand
REIMS : Szemik – Ndzana, Kack, Pasquereau, Gyau – Le MoguĂ©dec (Sabastine 79e), Joly (Rastocle 90+2e), Corboz (Nassi 89e) – Imuran (Notel 89e), Mouchon (Gomes 89e), Meyong. Entr : Amandine Miquel

Le dĂ©placement Ă  Paris vendredi soir en ouverture de l’antĂ©pĂ©nultième journĂ©e de D1F Ă©tait un premier tournant dans la fin de saison qui n’offre qu’un seul rĂ©el suspens, la lutte pour la 4e place et dont Reims est pleinement acteur. Sur la pelouse du Paris FC, les RĂ©moises sont passĂ©es proche d’une vraie performance. En prenant tout de mĂŞme un point, elles s’assurent de garder leur destin en main avant les deux derniers matchs de la saison.

A Paris, les Rouge et Blanche ont menĂ© deux fois au score Ă  CharlĂ©ty. Parvenant rapidement Ă  poser des problèmes au 3e du championnat, les RĂ©moises comptaient sur Rofiat Imuran, Ă  la rĂ©ception d’un centre parfait, pour dĂ©bloquer le score très tĂ´t dans la partie (4e minute). Davantage chahutĂ©es ensuite, les protĂ©gĂ©es d’Amandine Miquel reculaient mais ne cĂ©daient pas. Mieux, Charlène Meyong, Ă  l’affĂ»t, trouvait la barre transversale sur un ballon enveloppĂ©. Finalement, ce sont les Parisiennes qui revenaient Ă  la marque. OubliĂ©e au marquage, Julie Dufour trouvait le chemin des filets pour remettre les deux Ă©quipes Ă  Ă©galitĂ©. Un statut quo de courte durĂ©e puisque les RĂ©moises repassaient devant sur un copiĂ© collĂ© du premier but. Charlène Meyong passeuse pour Imuran, buteuse. Mais, l’ancienne RĂ©moise, Kessya Bussy, offrait le nul en fin de rencontre Ă  son Ă©quipe.

Fin de saison hâletante

En plus de ce point, Reims profite aussi de la nouvelle dĂ©sillusion de Montpellier, battu en fin de match contre Lille samedi, et qui compte dĂ©sormais 5 points de retard sur les RĂ©moises et une moins bonne diffĂ©rence de buts. Autant dire que les espoirs de 4e place sont quasi impossible pour les HĂ©raultaises de Sonia Ouchène, Kethna Louis et OcĂ©ane Deslandes. Reims devra dĂ©sormais se mĂ©fier de Fleury, Ă  qui il reste Bordeaux (dĂ©jĂ  relĂ©guĂ©), Le Havre et Montpellier Ă  affronter. Attention Ă©galement Ă  St-Etienne, certes Ă  6 points du Stade de Reims, mais avec deux matchs en moins. La surprise de cette saison a toutefois un calendrier difficile (Lyon, Paris FC, Montpellier et Lille). Les RĂ©moises, elles, devront assurer Ă  Dijon, 9e et qui n’a plus grand chose Ă  jouer. L’occasion non seulement de s’offrir une finale Ă  domicile contre le PSG lors de la dernière journĂ©e, mais aussi de battre son record de points en D1.

LES RESULTATS ET LE CLASSEMENT

Stade de Reims sur Score’n’co

PROCHAIN MATCH

🆚 Dijon
🏆 D1F (21e journée)
đź“… mercredi 24 avril 2024
⌚ 18h30
🏟  à Dijon (21)