đź“„ La RĂ©moise Lorine Schild, 5e des championnats d’Europe

Sports de glace — par Julien Lampin, le 14 janvier 2024 (11:23)

Crédit photo : CPAR

A Kaunas, en Lituanie, la jeune Lorine Schild n’a pas tremblĂ©. Pour ses premiers championnats d’Europe, la patineuse rĂ©moise, toute rĂ©cente championne de France Elites, a pris la 5e place des championnats d’Europe Elites grâce Ă  deux beaux programmes et un nouveau record total de points.

Les quatre minutes de programme libre de Lorine Schild ont autant stressĂ© qu’offert du plaisir Ă  celles et ceux qui Ă©taient derrière leur Ă©cran ce samedi. Sur le banc des entraĂ®neurs, Malika Tahir, elle, admirait avec fiertĂ© celle qu’elle accompagne depuis tant d’annĂ©e. La coach du CPAR Reims peut ĂŞtre satisfaite. Car Ă  l’issue d’une prestation propre ce samedi sur la glace lituanienne, la jeune championne de France qui vient tout juste de fĂŞter ses 19 ans figurait sans complexe au milieu des meilleures patineuses du continent.

Sur une musique de London Grammar, Lorine Schild n’a donc pas cĂ©dĂ© Ă  la pression. DĂ©jĂ  6e Ă  l’issue du programme court jeudi, la RĂ©moise lançait la finale, rĂ©unissant les six meilleures patineuses europĂ©ennes. Avec application et une certaine fluiditĂ©, elle exĂ©cutait ainsi l’ensemble des difficultĂ©s de son programme. De quoi valider un total record de 183,86pts, effaçant les 179,11pts du mois de novembre dernier. Mieux, elle gagnait par la mĂŞme occasion une place au classement gĂ©nĂ©ral et intĂ©grait le top 5. Soit le meilleur classement tricolore sur un championnat d’Europe dame (avec Laurine Lecavelier en 2019 et MaĂ©-BĂ©rĂ©nice MeitĂ© en 2014).

Un accomplissement plus qu’un aboutissement pour celle qui engrange les expĂ©riences et ne cesse de progresser. PlutĂ´t Ă  l’aise sur les parties techniques de son programme, Lorine Schild sait qu’elle peut encore grapiller des points sur l’artistique bien que le travaille avec la championne olympique Gabriella Papadakis lui ait offert de vrais progrès. Encore loin de la mĂ©daille d’or enfin validĂ©e par la favorite belge Loena Hendrickx (213,25pts), la RĂ©moise a encore une belle marge de progression qui peut lui permettre de s’approcher encore du podium. Les expĂ©riences internationales qu’elle enchaĂ®ne doivent l’aider en ce sens. Alors pourquoi pas imaginer une participation aux prochains championnats du Monde, Ă  montrĂ©al fin mars. La FFSG devra choisir entre elle et LĂ©a Serna.