Un Stade de Reims sérieux enchaîne face à Auxerre en préparation

Football — par Julien Lampin, le 16 juillet 2022 (19:53)

Après sa première victoire de la saison il y a trois jours en plein milieu de son stage belge, le Stade de Reims devait valider les efforts fournis en Belgique par une nouvelle rencontre amicale à Auxerre, fraîchement promu en Ligue 1, ce samedi après-midi. Sous des températures encore élevées et malgré les absences, les protégés d’Oscar Garcia ont réalisé une prestation solide et efficace pour s’imposer pour la deuxième fois en trois matchs amicaux. Une montée en régime prometteuse.

LA FEUILLE DE MATCH

AUXERRE 0-2 STADE DE REIMS
MI-TEMPS : 0-2
BUTS : Koeberlé (4e), Agbadou (42e) pour Reims
AUXERRE : Léon – Bain, Jubal, Touré (cap), Pellenard, Coeff – Sakhi, M’Changama, Autret – Hein, Charbonnier.
REIMS
: Pentz (Diouf, 61e) – Gravillon, Faes, Abdelhamid, Locko (Koudou, 46e) – Agbadou, Koeberlé (Benard, 61e), Adeline (Lopy, 46e), Kebbal – Zeneli (Touré, 46e), K. Doumbia (Flips, 46e).

LE MATCH

Les tests se poursuivent pour Oscar Garcia, toujours privé de nombreux joueurs (Matusiwa, Busi, Foket, Guitane, Cajuste, Mbuku, Munetsi, Van Bergen) et tandis que Predrag Rajkovic, en instance de départ, restait dans les tribunes. Sans Hugo Ekitiké, transféré à Paris, le coach rémois laissait El Bilal Touré sur le banc pour tester une attaque Arber Zeneli – Kamory Doumbia, et la nouvelle recrue Emmanuel Agbadou, à nouveau aligné au milieu.

Il ne faut pas longtemps pour trouver de la réussite. Bien lancé sur son côté droit, Ilan Kebbal crochète son vis-à-vis et parvient à adresser un centre au second poteau pour le jeune Samuel Koeberlé, étonnamment seul. Le néo-pro place une tête que le gardien auxerrois ne parvient pas à repousser (4e). Les minutes suivantes confirment la domination champenoise, avant que la partie ne s’équilibre. Les occasions sont plus rares mais l’équipe rémoise reste solide défensivement. Il faut un gros travail d’Emmanuel Agbadou pour faire le break ! Avec le ballon, il s’engouffre sur le côté gauche de l’attaque rémoise et avance. Au duel, il résiste à Alexandre Coeff, avance, entre dans la surface et adresse un petit piqué croisé face au gardien venu à sa rencontre. Le ballon finit sa course dans le petit filet opposé. De quoi offrir une belle avance à la pause.

La chaleur et les changements ne changent pas grandement la physionomie de la partie en seconde période. Sérieux, les Rémois poursuivent les efforts sans être aussi efficaces. Les Rémois trouveront d’ailleurs le poteau à une dizaine de minutes de la fin de la partie. Les auxerrois, eux, semblent plus vindicatifs face à la jeunesse rémoise. Mais aucun autre but ne sera inscrit. Face à un promu limité mais qui a montré des choses intéressantes par séquences, le Stade de Reims, autour de sa 2e victoire en 3 matchs, a assumé qu’il pouvait assumer de nouvelles ambitions, même si du travail reste à accomplir. Prochain test dès mercredi face à Metz.