Troyes remporte le derby dans les derniers instants face au Stade de Reims

Football — par Antoine Pate, le 3 avril 2022 (17:16)

Alors que les Rémois ont été réduits à 10 après l’exclusion d’Azor Matusiwa et pensaient revenir dans la Marne avec le point du match nul, Renaud Ripart est venu délivrer le club aubois avec un but dans les derniers instants de la rencontre. Un deuxième derby remporté par Troyes qui met fin à l’invincibilité des Rémois avant de recevoir Rennes samedi prochain. 

LA FEUILLE DE MATCH

TROYES 1-0 STADE DE REIMS
MI-TEMPS : 0-0
ARBITRE : M. Buquet
BUT – Renaud Ripart pour Troyes (93e)
AVERTISSEMENTS – Au Troyen Erik Palmer-Brown (74e) ; aux Rémois Yunis Abdelhamid (9e), Azor Matusiwa (35e) et Maxime Busi (80e)
EXCLUSION – du Rémois Azor Matusiwa (55e)
TROYES : Gallon – Kaboré, Biancone, Rami (cap) (Palmer-Brown 30e puis Ripart 83e), Salmier, Conté (Koné 83e) – Dingomé (Touzghar 60e), Tardieu, Kouamé, Chavalerin – Mothiba (Baldé 60e). Entr. : Bruno Irles
REIMS : Rajkovic – Foket, Busi, Abdelhamid (cap), Faes, Konan – Matusiwa, Lopy – Van Bergen (Mbuku 59e), Hornby (Locko 66e), Flips (Cajuste 59e). Entr. : Oscar Garcia

LE MATCH

La Ligue 1 reprenait ses droits ce week-end après deux semaines de trêve internationale. Si le Stade de Reims s’était arrêté sur un nul à Delaune contre Lyon, les Rémois sont en quête de victoire du côté de l’Aube après un match aller dominé mais perdu par les hommes d’Oscar Garcia. Le début de match est calme pour les deux équipes qui s’observent. Il faut attendre 15 minutes pour qu’Alexis Flips se montre via plusieurs tentatives lointaines qui n’inquiètent pas Gauthier Gallon, le portier aubois. Le jeune milieu rémois ne lâche pas ses efforts et est à la concrétisation d’une belle action conduite par Ghislain Konan. L’Ivoirien centre pour le Rémois qui d’une Madjer, reprend le ballon. Seul le poteau repousse la tentative. Au retour des vestiaires, les Rémois sont davantage en difficulté comme en témoigne le carton rouge d’Azor Matusiwa, après avoir reçu un deuxième carton jaune pour anti-jeu. Quelques minutes après, c’est un pénalty qui est sifflé, suite à une main de Wout Faes à l’heure de jeu. Un pénalty qui sera finalement annulé après consultation de la VAR par Ruddy Buquet.

LE FACTEUR RAJKOVIC

Si le portier serbe était plutôt discret dans le premier acte, il est vite devenu l’homme du match en s’illustrant avec une dernière demi-heure de haute volée. Tout d’abord, il s’interpose sur une reprise à bout portant de Xavier Chavalerin avant de sortir, à nouveau plusieurs frappes de l’ancien rémois, omniprésent sur le front de l’attaque. Il s’impose également devant Mothiba ou encore Kouamé avant de finalement craquer en toute fin de rencontre sur un centre que reprend, à bout portant, Renaud Ripart. Le nouvel a crucifié les espoirs de partage des points des Rémois qui avaient vaillamment tenus jusque là. Le Stade de Reims repart de l’Aube sans le moindre point et permet à leur adversaire du jour, de poursuivre leur période d’invincibilité et de remonter à la 15e place avec 32 points. Reims reste bloqué au 13e rang avec 36 points au compteur, avant de recevoir Rennes, samedi prochain à Auguste-Delaune.

LES RÉSULTATS ET LE CLASSEMENT

PROCHAIN MATCH

🆚 Rennes
🏆 31e journée de Ligue 1
📅 samedi 9 avril 2022
⌚ 17h
🏟  Stade Auguste-Delaune, à Reims (51)