Sophia Biolay finaliste du Challenge Pro FFT à Clermont

tennis — par Julien Lampin, le 29 novembre 2020 (21:35)

En pleine crise sanitaire, la Fédération Française de tennis s’était engagé en soutenant dans le jeu et financièrement les joueurs et joueuses pro du circuit en France, pour pallier notamment à l’annulation des Interclubs de Pro A et Pro B. C’est ainsi qu’est né le Challenge Pro FFT. Lors d’une étape disputée à Clermont ce week-end, Sophia Biolay, pensionnaire du Creps de Reims, s’est illustrée en se hissant jusqu’en finale.

De retour à Reims pour l’entraînement avec le reste de son groupe au Creps, Sophia Biolay peut avoir le sourire. Engagée sur l’étape clermontoise du Challenge Pro FFT, la Rémoise d’adoption a créé plusieurs fois la sensation, offrant un beau tennis et paraissant jouer avec confiance. La licencié de l’ASPTT Metz avait déjà en début de week-end, réalisé un joli parcours en poule. La compétition débutait idéalement pour la classée n°51, dominant d’abord Lucie Wargnier (N°31) en deux manches serrées (6-3, 7-6). Elle convertira ensuite ses belles promesses par une victoire face à la jeune Evita Ramiez (-15) 6-1, 6-2, mais surtout par une excellente perf face à la mieux classée de la poule, Julie Gervais (N°17) encore en deux manches (6-4, 6-4).

En pleine confiance, Sophia Biolay enchaîne parfaitement en demi-finale en réalisant une nouvelle perf face à Lou Brouleau, elle aussi passée par les cours du Creps de Reims. Après une rude bataille, Sophia Biolay s’est imposée au super tie-break (6-3, 4-6, 10-5). En finale, ce dimanche, la jeune protégée de la Play Academy n’a rien pu faire face à Gaëlle Desperrier (n°21). Après avoir broyé ses adversaires de poule puis Myrtille Georges en demi-finale, la 21e joueuse française a maintenu son très haut-niveau en finale pour s’imposer à la maison et sans offrir le moindre espoir à son adversaire du jour (6-1, 6-0). Dépassée par l’expérience et un revers de qualité, la Rémois aura malgré tout appris et engrangé de la confiance. Bon pour la suite dans un contexte pas si simple…

Challenge Pro FFT, mode d’emploi

Cette compétition a été mise en place par la Fédération Française de tennis pour pallier aux annulations de compétitions et accompagner financièrement les talents du tennis français. L’épreuve invite les joueurs et joueuses numérotés à participer à un tournoi réparti sur trois jours et dont le plateau rassemble à chaque fois 16 engagés, via 4 joueuses par poules. Les vainqueurs de chaque poule se retrouvent en demi-finale puis finale. Le vainqueur remporte 4600€. Après Bressuire et Concarneau, Colomiers et Clermont accueillaient ce week-end un Challenge Pro FFT. A Colomiers, c’est Audrey Albié qui s’est imposée