Le Reims Basket Féminin par un trou de souris

Basket — par Julien Lampin, le 7 octobre 2018 (15:56)

Crédit photo : Julien LAMPIN

C’est peut-être un signe. L’idée que le RBF aura certainement de quoi exister cette saison en Ligue 2. Celle aussi que rien ne lui sera donné facilement. A Charnay, au pris d’un money-time à suspens, le RBF a donc remporté sa première rencontre en compétition. Un match de Coupe de France qui permet de travailler encore.

Marie-Julie Levant l’avait annoncé, le Reims Basket Féminin allait à Charnay pour gagner, en bonne compétitrice qu’elle est. Le scénario lui a donné raison. Surtout, c’était l’occasion, en match officiel, de poursuivre le travail de préparation en vue des objectifs ambitieux fixés pour le championnat. Une rencontre qui confirme la montée en puissance progressive des « Pétillantes ». Et comme un symbole, c’est la capitaine, Clémentine Morateur, en échec jusque là qui mit le panier de la victoire.

Avant ça, les choses furent aléatoires pour les Rémoises, mal parties avant même d’ailleurs que la rencontre ne commence. Sans ses maillots, le RBF devait jouer avec la tunique blanche de Charnay. Moins perturbées, les locales débutaient mieux la rencontre, sous l’impulsion de Keyona Hayes. Menées 5-0, les Rémoises doivent attendre un second lancer franc d’Asia Logan pour démarrer la machine. L’ailière américaine, bien relayée par Sarah Ousfar relançait les Marnaises (5-6). Un leurre tant la réussite fuyait les protégées de Marie-Julie Levant. En échec offensivement, le RBF subissait les assauts de Keyona Hayes et Mélanie Devaux. Même Irma Rahmanovic se rappelait aux bons souvenirs du club rémois (14-6, 10e).

Reims à deux visages

Le retour sur le parquet dans le second quart permet à Diana Balayera de relancer les siennes d’un tir primé suivi d’un lay-up. Dans une période maîtrisée, les Rémoises s’accrochent et reviennent dans le sillon des Bourguignonnes, bien lancées par Asia Logan puis Claire Stievenard. C’était sans compter sur Johanna Cortinovis et Laure Belleville qui permettent aux locales de rester devant d’une courte tête à la pause (24-22). Le trio Belleville – Devaux – Hayes accélérait à nouveau au retour des vestiaires, permettant de creuser un écart significatif (40-29, 28e). Le moment choisi par Claire Stievenard pour sonner la révolte inscrivant 6pts en fin de période dont un primé au buzzer (45-37, 30e).

Le début de l’ultime quart n’est pas idéal malgré le travail d’Elizabeth Pavel (52-39, 32e). Bien relayée notamment par Sarah Ousfar, l’intérieure roumaine et ses coéquipières collent un 12-0 pour revenir dans le sillon de Charnay et s’offrir un money-time hâletant. Si Irma Rahmanovic et Keyona Hayes relancent précieusement les leurs, Asia Logan, puis Claire Stievenard, à 3pts, assomment Charnay (56-56, 38e), avant que Pavel ne réponde une ultime fois à Hayes. A l’entrée de la dernière minute, Clémentine Morateur a l’occasion de donner l’avantage au sien pour la première fois depuis le milieu du premier quart. Si son premier lancer est manqué, elle ne rate pas son second. Malgré plusieurs tentatives, plus rien ne sera marqué. A l’arrachée, les Rémoises s’imposent et se qualifient pour le prochain tour, avant de retourner à sa campagne amicale, avec l’ambition de travailler la gestion des temps faibles mais avec l’assurance qu’elles auront leur mot à dire cette saison.

CHARNAY 58-59 REIMS BF
(14-6, 10-16, 21-15, 13-22)
CHARNAY : Hayes 18, Belleville 11, Cortinovis 10, Rahmanovic 6, Devaux 6, Jeanneaux 3, Mantelin 2, Guapo 2, Lezin, Macquet.
REIMS : Stievenard 15, Logan 13, Pavel 11, Ousfar 9, Balayera 6, Morateur 3, Debaut 2, Saint-Martin, Adonis.

___________________________________________________

RESULTATS (1er tour de Coupe de France)

Calais
69-66
Angers
Samedi 6 octobre
La Tronche
6862
Toulouse
La Glacerie
5580
Aulnoyes
Chartres
7572
Nantes Rezé
Charnay
5859
REIMS
Montbrison 56-48 Nice