David Girandière : « Une fois en play-offs, on n’aura rien à perdre »

Basket — par Fabien Moretto, le 16 mars 2018 (15:16)

Crédit photo : Elodie SAINTE

Lundi, à l’occasion du Talk de Sport Club sur RJR, David Girandière, coach des Pétillantes du RBF était dans nos studios pour évoquer la course aux play-offs après deux défaites de rang. Les Rémoises sont ainsi 6e de ce championnat de LF2 à deux matchs de la fin de saison régulière.

Confiant pour la fin de saison, le coach rémois est pourtant d’abord revenu sur la défaite de ses joueuses à Montbrison (67-51), « On est plutôt cohérent dans ce qu’on veut mettre en place […], on est à -9 à la fin de la première mi-temps, -8 à la fin du troisième quart-temps puis on explose totalement sur le quatrième, tout simplement. […]En terme de chiffres, quand tu laisses 19 rebonds offensifs à une équipe et que tu perds 17 ballons, c’est compliqué de gagner un match. Après on est dans le match, elles mettent des paniers qui à un moment donné nous font très mal à la tête et voilà comme on est dans le doute psychologiquement. On baisse la tête puis on se désunit totalement. »

Interrogé aussi sur l’ambiance au sein de l’équipe à l’approche des play-offs (les 8 premiers y participent, sauf gros accident(s), le RBF devrait y participer), « les filles sont au travail à l’entrainement. Maintenant on est comme tout le monde, quand on est dans la défaite, personne n’aime ça. Joueuses, dirigeants et staff technique… Les filles sont soudées. Maintenant on a un match important ce week-end pour cette sixième place contre Strasbourg, on doit pour le club aller chercher au moins cette sixième place. »

« Pour le club, on se doit d’aller chercher cette 6e place »

Le coach rémois s’est ainsi exprimé sur le match à jouer face à Strasbourg samedi, « On va arriver face une équipe qui a deux matchs encore pour se maintenir. Nous on devra avoir un esprit guerrier, qu’on ait envie de montrer à notre public que les deux derniers matchs joués à domicile on les a oubliés et qu’on soit en capacité d’y répondre collectivement. […] Il va falloir montrer qu’on sait s’exprimer collectivement ».

Il assure que le RBF doit aborder les play-offs sans pression « On va terminer 6e ou 7e, on va jouer une équipe du Top 4, qu’est ce qu’on a à perdre ? […] Quand on rentre, quand on est compétiteur, peu importe, on est là pour gagner les matchs. »

RDV samedi à 20h à René Tys pour soutenir les Pétillantes face aux Alsaciennes de la SIG.

Retrouvez l’intégralité de l’interview grâce au podcast.