Endy Miyem : « Je suis vraiment honorée d’avoir été choisie »

Divers — par Julien Lampin, le 16 janvier 2024 (10:04)

Crédit photo : Creps de Reims

Nous y sommes. En 2024, c’est l’année des Jeux Olympiques et Paralympiques. En attendant cet événement mondial, la flamme olympique parcourra le pays à partir du 8 mai. A Reims, elle passera le 30 juin. Et tandis que les porteurs de cette flamme ont été désignés ce lundi, la Ville de Reims a présenté les quatre personnalités sportives qui porteront la flamme sur un parcours encore à dévoiler.

Chaque jour qui passe nous rapproche de l’événement. A moins de 6 mois du lancement des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris, le Comité d’organisation a dévoilé ce lundi la majorité des porteurs de la flamme qui écumeront le pays à partir du 8 mai et l’arrivée de la torche à Marseille. Athlètes et simples passionnés de sport, sélectionnés pour leur histoire et leur engagement dans le sport se relaieront durant plusieurs mois sur le territoire français pour faire vivre les Jeux. Des « éclaireurs » comme les appellent le comité d’organisateur, il y en aura une quarantaine dans la Marne, le 30 juin, choisis tantôt par le COJO, tantôt par les collectivités, mais aussi par les partenaires et sponsors des Jeux.

Avant d’arriver à Reims, la flamme écumera une partie du territoire marnais, de Vitry-le-François à Epernay en passant par Châlons, Sézanne ou Sainte-Menehould. A ce titre, 6 personnalités ont été désignées. Véronique Pierron (short-track) et Yohann Diniz (marche), Manon Durand (canoë-kayak), Marina Rousserie (triathlon), Marc Truffaut (sport adapté) et Grégoire Pastres (basket). En fin de journée, la flamme traversera donc Reims. Si le parcours détaillé et les animations ne sont pas encore connues, la Ville de Reims a dévoilé les quatre porteurs dans la cité des Sacres : le médaillé paralympique Lucas Créange, la spécialiste de la longue distance Laurence Klein, la vice-championne olympique de basket (entre autres) Endy Miyem et le champion du monde de breakdance Ismaël Taggae

REACTION

Endy, c’est quoi ta 1ère réaction ?

C’est très très chouette, je suis vraiment honorée d’avoir été choisie avec les autres athlètes. On m’avait demandé si c’était quelque chose qui pouvait m’intéresser, donc évidemment j’ai répondu oui. Je me suis donc portée candidate et j’ai été sélectionnée. J’ai reçu un mail dans ce sens en disant que c’était officiel. Je suis vraiment très contente. Pour le public, ça peut paraître encore loin les Jeux, mais quand on est dedans, on voit toutes les petites mains qui s’attèlent à ce que cet été soit une grande fête.

Toi qui a déjà vécu les Jeux, qui est deux fois médaillée olympique, qu’est-ce que ça représente le fait de porter la flamme chez toi à Reims ?

C’est juste énorme. Les Jeux Olympiques, de toute façon, pour des sportifs, c’est la compétition reine, celle que tout le monde a envie de vivre une fois dans sa vie. J’ai déjà eu cette chance, et là se dire qu’ils seront en France, c’est vraiment quelque chose d’extraordinaire. Je ne sais pas si je serai à Paris sur les parquets cet été, mais déjà d’avoir la flamme entre les mains, c’est y participer.

Et dans ta ville, c’est aussi une belle reconnaissance…

Oui, c’est flatteur. Reims, c’est chez moi, c’est là que je suis née, là où mes parents vivent encore, et cette attention comme toutes les autres, ça me fait vraiment chaud au coeur. C’est une belle reconnaissance. J’espère porter au mieux les couleurs et l’image de la Ville de Reims à travers ma carrière.

Ca va être un beau moment de partage aussi avec des anonymes…

C’est clair, c’est l’une des valeurs de l’olympisme. D’où qu’on vienne, qui que l’on soit, l’idée c’est de pouvoir partager. C’est une grande fête mondiale, universelle. Ce sera le moment de tous se rassembler autour du sport et même autour d’autres questions plus larges qu’on peut traiter à ces moments-là. Donc je suis vraiment ravie et j’ai hâte, de partager avec des athlètes et des gens qui ne le sont pas, ca va être génial.