Nathanaël Mbuku et les Bleuets en demie-finale de la Coupe du Monde U17

Football — par Julien Lampin, le 12 novembre 2019 (14:21)

Crédit photo : stade-de-reims.com

Jusqu’où iront-ils ? Sur les terres brésiliennes, les jeunes joueurs de l’Equipe de France U17 ont facilement dominé l’Espagne hier soir en quart de finale du Mondial de leur catégorie (6-1). En de-finale, ils défieront, le pays hôte, le Brésil. Le Rémois Nathanaël Mbuku n’y est pas pour rien.

En pleine confiance de l’autre côté du globe, on se dit que Nathanaël Mbuku pourrait faire du bien pour régler les problèmes offensifs du Stade de Reims. Mais le jeune international n’est pas encore prêt à rentrer. Avec ses coéquipiers de l’Equipe de France, à Goiana au Brésil, il a atomisé hier soir l’Espagne, pourtant parmi les favoris de la compétition en quart de finale. Rapidement menés au score, les Bleuets ont vite rectifié le tir pour s’imposer finalement 6-1, avec le plein de réussite.

La réaction est en partie venue du travail du Rémois Nathanaël Mbuku, à nouveau titulaire lundi soir. Après une égalisation sur coup de pied arrêté, c’est en effet l’attaquant du Stade de Reims, déjà auteur d’un triplé lors du match précédent face à l’Australie, qui permettait aux Bleus de prendre l’avantage peu après la demi-heure de jeu. Les Bleus ont ensuite déroulé pour se qualifier aisément, et pour la première fois depuis 2001. Vendredi, ils affronteront le Brésil, vainqueur 2-0 de l’Italie.