Marie-Julie Levant s’en va, Julien Pincemin sur le banc du RBF

Basket — par Julien Lampin, le 19 avril 2019 (14:10)

Arrivée l’été dernier pour sa première saison sur un banc de LF2, Marie-Julie Levant ne sera plus l’entraîneure du Reims Basket Féminin la saison prochaine. L’annonce a été confirmée par son Président, Philippe Sauret, avant d’entamer les play-offs contre Toulouse.

Les saisons se suivent au RBF, et semblent à chaque fois avoir ce goût d’inachevé. C’est en tout cas le sentiment du président Philippe Sauret. En conférence de presse ce vendredi, il n’a pas nié sa frustration de voir s’échapper une 4e place qui était l’objectif affiché en début de saison et qui n’était finalement pas si loin. S’il regrette que plusieurs cadres annoncés n’ont pas été à la hauteur des attentes suscitées en début de saison, il aurait aimé aussi que sa coach, nouvelle à ce niveau, parvienne à créer une synergie à même de réaliser une saison plus aboutie.

Conséquence, le turn-over sera encore important cet été. Car en plus de la technicienne, c’est une grande majorité du roster actuel qui devrait plier bagage. Encore sous contrat, seule Diana Balayera est sûre de porter le maillot rémois la saison prochaine. Claire Stievenard, dans la même situation, a demandé à être libérée. Exit également Asia Logan et Elizabeth Pavel qui n’ont pas donné le rendement attendu. Seule Marine Debaut, touchée puis opérée des ligaments croisés du genou s’est vue proposé un contrat également.

Julien Pincemin sur le banc, Okou Zouzouo débarque aussi

Pour autant, le Reims Basket Féminin a déjà travaillé sur la prochaine saison. L’occasion d’officialiser la signature de Julien Pincemin, passé par Charleville, et venu de Nice, comme nouvel entraîneur rémois. Sur le parquet, Coline Franchelin (ASVEL, poste 1), Eve Mahoutou (Charleville, poste 3-4), et Margot Okou  Zouzouo (Nice, poste 3) viendront épauler Diana Balayera. Deux autres joueuses, une U23 et une plus expérimentée, qui jouent les play-offs de Ligue 2, devraient suivre.