Le Reims Basket Féminin miraculé contre La Glacerie

Basket — par Julien Lampin, le 3 février 2019 (15:02)

Crédit photo : Elodie SAINTE

Il s’en est fallu de peu pour que le RBF frôle la correctionnelle. Chez un promu vaillant et méritant, les Pétillantes n’en avaient que le nom. Courant sans cesse après le score, les Rémoises sont revenues in extremis pour arracher une 8e victoire cette saison, en prolongations.

Elles ne devront garder que l’essentiel. La victoire au bout d’un suspens finalement tué en extra-time. Marie-Julie Levant pourra aussi avancer qu’au milieu de la tempête, ses protégées, privées de Marine Debaut et Claire Stievenard, n’ont pas lâché. Sans deux de ses cadres, le RBF doit compter sur une rotation limitée. Difficile dans ce cas pour stimuler des Rémoises mal entrées dans le match face à La Glacerie, toujours à la recherche de sa première victoire dans la division. Les locales, bien emmenées par Aline Dumont et Mikyla Cowling mènent la vie dure à un RBF globalement fade, succédant les mauvaises passes, ballons perdus et shoots manqués (12-4).

Il faut le travail d’Elizabeth Pavel et la confirmation des promesses de Kimberley Adonis pour recoller (14-14). Mais une mauvaise fin de période laisse l’avantage au promu (20-14). Un lay-up puis deux primés de Cowling assomment à nouveau le RBF. Les sorties de Cowling et Dumont permettent aux Rémoises de revenir à nouveau, sous l’impulsion d’Asia Logan et Clémentine Morateur. A la pause, les Marnaises sont encore dans le coup (32-31).

Pavel précieuse, la jeunesse grandit

Le retour des vestiaires est plus équilibré. Les deux équipes se rendent coups pour coups. Le RBF, pas encore au mieux, ne manque pas de combativité pour s’accrocher. Mieux, Diana Balayera permet même aux visiteuses de passer devant (39-40). L’éclaircie est éphémère. A nouveau en panne offensive, les Marnaises mettront ensuite 4 minutes pour retrouver le chemin du panier. Le temps d’encaisser un 7-0 et la jeune Siga Camara stoppe l’hémorragie d’un lancer-franc (46-41). Le 4e QT est dans la même veine. Pavel maintient les siennes à flot, mais Aline Dumont trouve encore des ouvertures dans la défense champenoise (52-44). L’écart enfle (-13 à 3 minutes de la fin) et le RBF se dirige alors vers une honteuse défaite.

C’était sans compter sur la révolte de Sarah Ousfar. La doyenne sous le maillot du RBF relance les siennes (63-52), bien relayée par l’audacieuse Kimberley Adonis et une Elizabeth Pavel dont le travail sous le cercle reste précieux (64-61). La jeunesse rémoise y croit de nouveau. Siga Camara ramène les siennes à -1 et offre au public une fin de match à suspens. Le RBF est même tout près d’enlever la mise à 20 secondes de la fin. Si Asia Logan manque son tir de loin, Pavel, encore elle, prend la balle au rebond et trouve Sarah Ousfar qui ne manque pas son primé (67-69). Mais une dernière faute à 6 secondes de la fin de Camara, permet à Dumont d’envoyer tout le monde en prolongations. Usée, La Glacerie n’a plus le même répondant. Ousfar et Pavel poursuivent leur travail, tandis que les locales accumulent les fautes. Logan fait le travail aux lancers-franc. En s’imposant finalement 75-88, les Rémoises assurent l’essentiel en ne décrochant pas du haut de tableau, en attendant mieux. Peut-être dès mercredi face au Centre Fédéral, à Reims. Sûrement l’occasion de se rassurer.

LA GLACERIE 75-88 (ap) REIMS
(20-14, 12-17, 14-12, 23-26, 6-19)
LA GLACERIE : Bakabadio 15, Cowling 14, Dumont 13, Baudy 13, Cabaton 12, Sissoko 8, Joseph, Chasse.
REIMS : Pavel 28, Logan 16, Adonis 11, Balayera 11, Ousfar 9, Camara 7, Morateur 6.