Le Stade de Reims concède un match nul rageant face à Nice

News — par Alex Semonella, le 19 janvier 2019 (23:25)

Crédit photo : Julien LAMPÏN

Après la bonne opération et le point du match nul acquis sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais lors de la journée précédente, l’objectif était clair ce soir pour le Stade de Reims: confirmer à domicile face à l’OGC Nice en prenant les 3 points. 

D’emblée les rémois mettent la pression sur l’équipe de Patrick Vieira et ne tardent pas à inquiéter les Aiglons. Sur une longue et superbe ouverture en profondeur d’Alaixys Romao, Rémi Oudin prend le meilleur sur Dante et s’en va crucifier Benitez à bout portant (1-0, 12ème).
Les joueurs de David Guion, en tribune ce soir pour cause de suspension, se montrent dangereux à plusieurs reprises. Rémi Oudin, très actif dans cette entame de match manque le cadre à deux reprises tout comme Hassane Kamara dont la frappe lourde depuis l’angle de la surface de réparation vient raser le montant du gardien adverse.
Les quelques spectateurs qui ont bravé le froid de la cité des sacres assistent à une première période maitrisée par le Stade de Reims. En face, les Aiglons peinent à ressortir le moindre ballon et se montre inoffensif.

Au retour des vestiaires nous assistons à des schémas plus habituels du côté des rémois. Le ballon est laissé aux adversaires et les locaux, agressifs défensivement, se montrent dangereux grâce à des contres-attaques tranchantes.
Peu après l’heure de jeu Rémi Oudin adresse un long ballon dans la course de Pablo Chavarria qui vient buter sur Benitez en bout de course. Dans la foulée, l’attaquant Argentin est trouvé encore une fois dans le dos de la défense visiteuse et sert Mathieu Cafaro en retrait qui pense doubler la mise en trompant le portier Niçois… Le stade Auguste-Delaune pense également que les locaux viennent de faire le break jusqu’à l’intervention de la vidéo: Pablo Chavarria semble légèrement en position de hors-jeu au départ de l’action. Olivier Thual, l’arbitre de la rencontre, n’accorde pas le second but rémois.
Dés lors les visiteurs se montrent de plus en plus offensifs et se rapprochent de la cage rémoise. Saint-Maximin puis Cyprien inquiètent tour à tour Edouard Mendy.
La fin de match est longue, tendue, irrespirable pour les locaux… Sur un énième ballon dans la surface des rouge et blanc, Youcef Atal s’impose de la tête et voit le ballon atterrir sur le bras d’un rémois.
Au bout du temps additionnel, Walter trompe Edouard Mendy sur penalty et permet aux joueurs de Patrick Vieira d’accrocher un point in-extremis.

Cette journée de Ligue 1 Conforama accouche d’une soirée au dénouement cruel pour le Stade de Reims qui laisse s’échapper deux points précieux. Une chose est sûre, le scénario de ce match et les recours au VAR ne manqueront pas de faire réagir…

REIMS 1-1 NICE

MI-TEMPS : 1-0

SPECTATEURS : 11576

ARBITRE : Olivier Thual

BUTS – Oudin (13e) pour Reims ; Walter (90+8e, sp) pour Nice

AVERTISSEMENTS – aux Niçois Youcef Atal (81e), Adrien Tamézé (82e) et Danté (90+6e)

REIMS : Mendy – Kamara, Abdelhamid, Engels, Foket – Romao (cap), Chavalerin, Dingomé (Mbemba, 71e), Cafaro (Ojo, 83e), Oudin (Dia, 78e), Chavarria. Entr. : David Guion

NICE : Benitez – Burner, Sarr (Ganago, 29e), Hérelle, Dante (cap), Tamézé (Walter, 87e), Barbosa Da Silva, Atal, Cyprien, Makengo (Sylvestre, 66e), Saint-Maximin. Entr. Patrick Vieira