La manita européenne de Mahiedine Mekhissi

Athlétisme — par Julien Lampin, le 9 août 2018 (21:30)

Crédit photo : Srdjan SUKI / MaxPPP

Cela fait 10 ans qu’on le suit. Dix ans que le Rémois Mahiedine Mekhissi est obnubilé par l’envie de marquer l’histoire de son sport. Il l’a déjà fait grâce à ses trois médailles olympiques, deux médailles mondiales, entre autres. Ce jeudi soir, il est entré dans la légende en glanant un 5e titre européen sur le 3000m steeple à Berlin. De quoi faire de lui l’athlète français le plus titré de l’histoire

Rien ne lui résiste. Qualifié facilement pour une cinquième finale européenne de rang, Mahiedine MEKHISSI savait que la concurrence était rude. Alors dès les premiers mètres, le Rémois se porte en tête de la course, menant une lente allure avant de se positionner en attente, à la corde. Il faut une première accélération du Français Yohan Kowal pour secouer le peloton, sans inquiéter MMB.

Sagement positionné au milieu du peloton durant la première moitié de course, puis décide de marquer Chiapinelli, qui comme en demi-finale, tentait de partir seul en tête. L’Espagnol Carro, lui, marquait le Rémois à la culotte. L’accélération constante crée une sélection par l’arrière. Le patron décide de prendre le commandement à 600 mètres de l’arrivée. Personne ne le reverra. « C’était difficile, commentait à chaud MMB. Tenir 10 ans c’est compliqué, j’avais beaucoup de pression, j’étais stressé… En terme d’émotions, c’est l’une des courses les plus dures. Pour mes proches, je suis super fier, même si j’ai du mal à réaliser. Je vais pouvoir réfléchir à arrêter. En tout cas, je vais savourer« . En s’imposant en 8’31″66, Mahiedine Mekhissi est désormais quintuple champion d’Europe. Une légende…

Mais puisque la légende continue de s’écrire, le Rémois peut encore rêver d’un doublé sur 5000m. « Ce sera ma première participation, je ne veux pas me mettre de pression inutile« , concluait le quintuple champion d’Europe.