L’Efsra bat des records mais rate la montée de peu

Athlétisme — par Julien Lampin, le 20 mai 2018 (19:04)

Crédit photo : Elodie SAINTE

La fête des Interclubs s’est terminée avec un goût d’inachevé ce dimanche à Georges Hébert pour l’Efsra, malgré plusieurs satisfactions. Un zéro à la marche aura eu raison de l’espoir d’une montée en Elite.

Comme un symbole… Après une journée chaudement ensoleillée, le stade George Hébert était en fin de journée douché par un orage qui concluait une journée pourtant réussie. Mais à l’annonce des résultats, les mines mélangeaient à la fois fierté et frustration. Car en cumulant 59749 points, les Rémois terminent 2e de leur journée à quelques encablures de Lyon (60285pts). Une frustration qui ne doit pas faire oublier un total de points records mais qui aurait pu être meilleur encore si le jeune marcheur Ryan Gognies n’avait pas été disqualifié dans le dernier tour du 5000m marche, tandis qu’il était sur les bases de 900 points. Chacun aura fait les comptes.

La déception collective doit tout de même faire place aux satisfactions individuelles. Si Yohann Diniz a, comme a son habitude, apportait de nombreux points sur le même 5Km marche (18’57), Gué-André Cissé (20’67 sur 200m) et Christopher Naliali (46’49 sur 400m) ont eux aussi impressionné. Chez les messieurs, Tarik Moukrime s’offre un bon 1’48″38 sur 800m, tandis qu’Antoine Martiner a enlevé le 1500m en 3’49. Attendu sur 3000m, Florian Girard termine 5e en 8’36″64. Les hurdlers, sur 400m haies n’étaient pas en reste, Miloud Rahmani survolant son tour de piste en 51″13. Mickaël Bertil l’imitant parfaitement dans la série suivante (52″04). Les demoiselles ont aussi ont rapporté de précieux points, notamment Anaïs Dechamps sur le 1500m (2e en 4’31″96), Laetitia Libert (2e du 400m en 55″37, loin derrière Floria Gueï), sans oublier les relais, notamment masculins.

+ d’infos à venir.