đź“„ MaĂŻmouna Ba et Sarah Saint-Martin de retour au Champagne Basket FĂ©minin

Basket — par Julien Lampin, le 24 mai 2024 (18:12)

Crédits : Elodie SAINTE

TourmentĂ© par une descente non programmĂ©e en NF1 Ă  l’issue d’une saison ratĂ©e, le Champagne Basket FĂ©minin prĂ©pare en coulisses la prochaine saison, avec un tout nouveau projet. Autour du nouveau coach, Matthieu Trouvay, le club a fait plusieurs annonces ce vendredi, avec notamment le retour de deux anciennes pĂ©tillantes.

Il a d’abord fallu digĂ©rer… A l’issue d’une saison bien difficile, le Champagne Basket FĂ©minin Ă©voluera la saison prochaine une division en dessous, en NF1. L’occasion de repartir d’une feuille blanche. Depuis, la feuille se remplit peu Ă  peu, Ă  commencer par l’entraĂ®neur, Matthieu Trouvay, annoncĂ© il y a dĂ©jĂ  plusieurs jours. A 30 ans, l’ancien assistant du Havre (dĂ©jĂ  en NF1) et coach de Franconville (5e cette saison dans la division) aura un beau dĂ©fi Ă  relever avec un groupe Ă  recomposer intĂ©gralement.

Après la saison ratĂ©e en Ligue 2, aucune des joueuses de l’effectif 2023-24 ne sera encore rĂ©moise la saison prochaine. Seehia Ridard Ă©voluera par exemple en Espagne, tandis que Stepha Mbaye, Emilie Raynaud et ManoĂ© CissĂ© poursuivront en LF2. Pour les remplacer, le nouveau staff pourra compter sur huit joueuses pros et deux joueuses du centre de formation, indique le nĂ©o-RĂ©mois par la voie du club. Avec un mĂ©lange promis entre jeunesse et expĂ©rience et des profils adaptĂ©s aux spĂ©cificitĂ©s de jeu et d’engagement de la division.

Deux retours pour commencer

Candidat Ă  la remontĂ©e immĂ©diate en LF2, le Champagne Basket FĂ©minin compte appuyer son « projet collectif dans un premier temps dĂ©fensif, pour ĂŞtre une des meilleures dĂ©fenses du championnat et espĂ©rer jouer le haut de tableau ». En ce sens, Matthieu Trouvay s’appuiera sur des joueuses engagĂ©es Ă  « l’Ă©tat d’esprit compĂ©titif », irrĂ©prochables dans l’effort et avec des profils polyvalents. Parmi elles, le nouveau technicien rĂ©mois ne partira tout de mĂŞme pas totalement dans l’inconnu. Deux anciennes pĂ©tillantes se sont ainsi accordĂ©es pour signer leur retour. PassĂ©e par Reims entre 2016 et 2018 (Ă  l’Ă©poque le club s’appelait le Reims Basket FĂ©minin), MaĂŻmouna Ba (28 ans) avait dĂ©jĂ  montrĂ© son adresse et sa polyvalence. Sa taille sera aussi un atout dans la division.

Avec plus d’expĂ©rience et de maturitĂ©, elle revient Ă  Reims avec envie. Et elle compte bien le mettre Ă  profit après avoir connu plusieurs clubs (Monaco, Brive et une pause Ă  MontrĂ©al, au Canada). Capable de gĂŞner bien des attaques, elle sait aussi shooter ou attaquer le cercle sur un parquet qu’elle connaĂ®t bien. Reste Ă  connaĂ®tre son Ă©tat physique pour tenir le rythme sur la totalitĂ© d’une saison. MaĂŻmouna Ba retrouvera par ailleurs sa coĂ©quipière de l’Ă©poque, Sarah Saint-Martin (2017-18). L’intĂ©rieure de 25 ans s’Ă©tait ensuite envolĂ©e Ă  Voiron et sort d’une saison Ă  Franconville, avec le nouveau coach rĂ©mois. « Nous allons rĂ©aliser notre 3e saison ensemble », se fĂ©licite d’ailleurs Matthieu Trouvay. ApprĂ©ciĂ©e pour sa gĂ©nĂ©rositĂ© dans l’effort, « Sarah est une facilitatrice offensive, capable de poser des Ă©crans de qualitĂ©, scorer et ressortir les ballons au bon endroit. DĂ©fensivement, Sarah est un energizer omniprĂ©sente sur tous les aspects ». Deux joueuses qui pourraient ĂŞtre importantes tant dans leur rendement sur les parquets que dans le vestiaire.

Voilà un nouveau projet fixé. Le puzzle devrait désormais se remplir dans les semaines qui viennent, avec plusieurs jeunes joueuses et vraisemblablement deux étrangères dont une US.