Reims se positionne sur l’échiquier international

Water Polo — par Julien Lampin, le 15 février 2022 (14:57)

Crédit photo : Elodie SAINTE

L’UCPA Sport Station du Grand Reims, habituel lieu de pratique des rencontre d’Elite pour le Stade de Reims Natation, sera ce soir le théâtre d’une rencontre de Ligue Mondiale entre l’Equipe de France, en quête de compétitivité d’ici Paris 2024, et l’Espagne, vice-championne du Monde et d’Europe en titre. Un joli test aussi pour la structure rémoise.

L’effervescence a démarré dès ce mardi matin, tandis que plusieurs dizaines de jeunes enfants rémois ont pu rencontrer les Bleus de l’Equipe de France de water-polo à l’entraînement. Une montée en puissance de l’ambiance qui doit porter la piscine rémoise à ébullition ce mardi soir dans une enceinte remplie au maximum de ce qu’elle peut contenir. Face à l’Espagne à partir de 19h, les protégés de Florian Bruzzo, le sélectionneur tricolore, évolueront devant près de 700 personnes. Une première dans une structure récente qui reçoit là son premier événement d’envergure internationale.

De quoi servir de test grandeur nature en vue des Jeux de Paris 2024, pour lesquels la piscine rémoise est retenue pour accueillir des délégations étrangères. Une opportunité qu’aurait déjà saisi le comité olympique britannique. En attendant c’est donc la sélection espagnole qui découvre l’UCPA Sport Station du Grand Reims. Une structure qui a déjà séduit les poloïstes français, enchantés à l’idée de jouer dans un cadre apprécié. Le sélectionneur lui-même avait déjà goûté en fin d’année 2021, aux tribunes de l’enceinte rémoise. Il avait déjà à l’époque avoué à nos équipes, son plaisir de découvrir l’enceinte.

Reste qu’en se trouvant sur le banc tricolore ce mardi soir, il devra resté concentré sur la prestation d’une Equipe de France qui espère bien bousculer une solide équipe espagnole. Même si les ambitions sont surtout tournées vers la Slovénie où les Bleus joueront leur qualification pour le prochain Euro à partir de jeudi, la confrontation face à l’Espagne permettra de jauger le niveau et d’établir les axes de travail à poursuivre. Des ambitions légitimes à regarder la composition du groupe tricolore. L’histoire retiendra peut-être que l’aventure a débuté à Reims. La suite d’une belle histoire aussi, pour la cité des Sacres avec le sport international…