Le Stade de Reims fait sauter le verrou lillois à l’usure

Football — par Julien Lampin, le 1 septembre 2019 (17:11)

Sous le soleil de Reims, Reims accueillait Lille pour le compte de la J4. Souhaitant rebondir après la défaite à Brest, les hommes de David Guion se présentaient avec leur onze traditionnel face à une équipe lilloise qui avait joué en cours de semaine (victoire contre Saint-Etienne 3-0). Dans une première mi-temps globalement ennuyante, ce sont les rémois qui se créent les meilleures (mais timides) occasions, notamment sur une tête de Disasi repoussée sur sa ligne par un lillois. Rapidement réduits à 10 en début de seconde période, Lille a craqué suite à un pénalty provoqué puis transformé par Doumbia. Dans les dernières secondes, d’un coup-franc rentrant, Oudin trompe Maignan. Dans les dernières secondes, Rajkovic stoppe un penalty de Bamba pour valider le succès des Rouge et Blanc. Le Stade remporte 2-0 un match qu’il a longtemps cru ne pas pouvoir gagner. Sept points en 4 matchs, le début de saison est prometteur comptablement parlant. Dans le jeu, en revanche, il y a du boulot pour être plaisant. Mais est-ce ce qui importe vraiment ?

LA FEUILLE DE MATCH

STADE DE REIMS 2-0 LILLE
MI-TEMPS : 0-0
ARBITRE
 : Mr. Eric Wattelier
SPECTATEURS : 14460
BUT – Doumbia (p. 72′), Oudin (89′) pour le Stade de Reims
AVERTISSEMENTS : Romao (36′), Chavalerin (87′) pour le Stade de Reims, – Yazici (40′ + 52′) pour le LOSC
EXCLUSION : Yazici (52′) pour le LOSC
REIMS : Rajkovic – Konan, Abdelhamid, Disasi, Foket – Romao (cap), Chavalerin, Doumbia (Munetsi 84′), Dingomé (Mbuku 65′), Oudin, Dia (Nkada 78′). Entr. : David Guion
LILLE : Maignan – Bradaric, Fonte (cap), Djalo (Gabriel 57′), Celik – Sanches, André (Soumaré 85′), Bamba, Ikoné (Araujo 70′), Yazici – Osimhen. Entr. : Christophe Galtier

LE FAIT DU MATCH

Alors qu’il ne se passait pas grand chose, Moussa Doumbia a décidé de tout faire basculer ! Sur l’une de ses nombreuses percussions, Chico entre dans la surface et se voit bousculer par José Fonte, le capitaine lillois. « Jouez » signale l’homme en noir. Et puis, une minute après, lorsque le ballon quitte les limites du terrain, l’arbitre met son doigt au niveau de l’oreillette. L’écran de la VAR ne marchant pas à Delaune, Eric Wattellier écoute ses confrères dans le car régie parisien et siffle penalty, après quelques minutes de flottement. Doumbia trompe le spécialiste Mike Maignan d’un contre-pied parfait.

L’HOMME DU MATCH

On aurait pu désigner Pedrag Rajkovic qui est allé chercher son clean-sheet du bout des gants en fin de match. Mais le grand bonhomme de ce match, celui qui a véritablement fait basculer le destin de la rencontre, c’est Moussa Doumbia. En forme depuis le début de saison, Chico a encore fait étalage de sa vitesse et de sa technique face à un Celik méconnaissable (et peut être un peu fatigué ?). Toujours est-il qu’en provoquant puis en transformant le penalty, Doumbia a libéré une équipe de Reims qui peinait à conclure ses actions et se montrer véritablement dangereux. Ses coéquipiers peuvent lui dire merci.

LES STATS DU MATCH

  • 7. Le nombre de points du Stade de Reims après ces 4 premières journées. Comptablement, c’est pas mal. D’autant plus que certaines équipes peinent à décoller, notamment des concurrents pour le maintien, objectif premier du club.
  • 0. Comme le nombre de but encaissé ce soir. Un clean-sheet, le troisième consécutif, pour la meilleure défense de Ligue 1 (1 seul but encaissé, contre Brest).
  • 3. Le nombre de parade de Pedrag Rajkovic. Petit à petit, le remplaçant d’Edouard Mendy fait son trou, bien aidé par une défense de fer. Bon pour la confiance et l’intégration d’un gardien qui semble pétri de qualités.
  • 6. Comme le nombre de ballons perdus par Rémi Oudin. Ajouté à cela les mauvais choix, Rémi semble continuer dans sa mauvaise passe. Son but chanceux en fin de rencontre lui permettra t-il de relever la tête et enfin lancer sa saison ?

LA REACTION

A venir …

LES RESULTATS ET LE CLASSEMENT (A 17H)

  • Metz  0-2 Logo Paris Saint-Germain Paris SG
  • Lyon  1-1  Bordeaux
  • Angers  2-0  Dijon
  • Nantes  1-0  Montpellier
  • Nîmes  3-0  Brest
  • Toulouse  2-0  Amiens
  • REIMS  2-0  Lille
  • Rennes  1-2  Nice
  • Strasbourg  2-2  Monaco
  • Marseille  –  St-Etienne
  1. Paris Saint-Germain Paris SG 9pts
  2. Stade Rennais FC Rennes 9pts
  3.  Nice 9pts
  4. Angers SCO Angers 9pts
  5.  Lyon 7pts
  6. sdr STADE DE REIMS 7pts
  7. FC Nantes Nantes 7pts
  8. Toulouse FC  Toulouse 7pts
  9. LOSC Lille 6pts
  10. Girondins de Bordeaux Bordeaux 5pts
  11. Stade Brestois Brest 5pts
  12. Nimes Olympique Nîmes 4pts
  13. Montpellier Hérault SC Montpellier 4pts
  14. Olympique de Marseille Marseille 4pts (-1 match)
  15.  Metz 4pts
  16. AS Saint-Etienne St-Etienne 4pts (-1 match)
  17. Amiens SC Amiens 3pts
  18. Racing Club Strasbourg Alsace Strasbourg 3pts
  19. AS Monaco Monaco 2pts
  20. DFCO Dijon 0pt

PROCHAIN MATCH

🆚 Nantes
🏆 5e journée de Ligue 1
📅 dimanche 15 septembre
⌚ 15h
🏟 Stade de la Beaujoire, à Nantes