Rachat réussi pour le RCH contre Villemomble

Handball — par Julien Lampin, le 28 janvier 2018 (13:51)

Crédit photo : Elodie SAINTE

Oubliée la défaite contre Annecy la semaine passée, les « Panthères » sont reparties de l’avant en écartant Villemomble sans trembler samedi soir à René Tys.

Dans un championnat où l’irrégularité touche un grand nombre d’équipes, difficile de faire un pronostic avant une rencontre de N2 cette saison. Pour preuve l’exploit réalisé par les Rémoises contre Aulnay, jusqu’ici invaincu, suivi la semaine dernière d’une défaite à Annecy, équipe pourtant abordable. Face à Villemomble, il s’agissait donc pour le RCH de confirmer les promesses entrevues depuis le début de saison.

Si les Franciliennes choisissaient de mettre de l’impact dès l’entame de match, les protégées de Quentin Petit ne s’en laissaient pas compter, signe qu’elles étaient déterminées à obtenir un résultat. La relation avec le pivot fonctionnait à merveille, si bien qu’Anne-Sophie Claude inscrivait les trois premiers buts rémois (3-3, 8e). Supérieures dans le jeu, le RCH prenait les devants au tableau d’affichage et créaient un premier écart sous l’impulsion de Marine Pradel et Margaux Bernabeu, à son aise, ce samedi soir (7-4, 12e). Si les locales semblent maîtriser leur adversaire, l’écart peine à grandir. Il faut un temps-mort pour que les locales accélèrent. Dépassées, les Villemombloises payent les efforts de la première partie de match et voient l’écart enfler jusqu’à la pause (15-8).

Le top 4 en approche

La seconde mi-temps ressemble à la première, du déchet en plus, la faute à une défense francilienne retrouvée. Si bien que la victoire qui se profile paraît moins assurée. Revenues à deux buts (23-21), les visiteuses vont se confronter à l’expérience de Rémoises concentrées. Trois nouveaux buts d’Anne-Sophie Claude, ajoutés à autant de Marine Pradel redonnent de l’air aux Panthères. Le RCH pouvait ensuite compter sur la fougue et l’audace de sa jeunesse pour conclure sereinement à l’image de Clémentine Pietrzyk (29-25).

Fortes d’une 5e victoire en 11 matches cette saison, les Rémoises réalisent une double opération au classement, doublant leur adversaire du soir et retrouvant le top 5. L’espoir d’un top 4, synonyme de montée en N1, à mi-course en N2 n’est pas illusoire, au moins sur le terrain. Le RCH ne compte que 3pts de retard sur Montigny-les-Metz, 4e et qui a surpris le leader Aulnay, déchu et qui laisse sa place à Kingersheim.

REIMS CH 29-25 VILLEMOMBLE
MI-TEMPS : 15-8
ARBITRES : MM. Grunert et Metz
REIMS : S. Bernabeu, Mreana – Claude 7, Pradel 6, M. Bernabeu 6, Pietrzyk 4, Bayen 3, Cherronnet 2, Defachel 1, Bellenoue, Brugnon, Maes.