📄 Le Reims Volley 51 s’incline d’entrĂ©e d’annĂ©e face Ă  Royan au bout du suspens

Volley — par Julien Lampin, le 6 janvier 2024 (21:22)

Crédit photo : Elodie SAINTE

Pour sa premiĂšre en 2024, le Reims Volley 51 n’a pas Ă©tĂ© verni ce samedi soir lors de la 13e journĂ©e de Ligue B. Face Ă  Royan, dĂ©jĂ  vainqueur Ă  l’aller en dĂ©but de saison, les Marnais ont soufflĂ© le chaud et le froid dans une salle de RenĂ© Tys pourtant bien remplie. Mais la nouvelle blessure de Boudjemaa Ikken en fin de premier set (tandis que Nikita Stepnov Ă©tait toujours absent), une fin de seconde manche mal maĂźtrisĂ©e et la blessure d’Abdel Aziz Doumbia dans le tie break ont eu raison de la bonne combativitĂ© rĂ©moise. MalgrĂ© une belle rĂ©action dans les 3e et 4e sets, les protĂ©gĂ©s de JosĂ© Amet n’ont pas tenu la distance. MalgrĂ© un point pris, ils dĂ©butent l’annĂ©e par un revers qui pourrait laisser des traces.

FEUILLE  DE MATCH

REIMS 3-2 ROYAN
(22-25, 15-25, 25-21, 25-20, 9-15)
ARBITRES : MM Jamet & Abaziou
REIMS : Legrand – Ikken 3, Sasse, Pire 8, Stepnov, Leray 10, Rossard 4, Brochot, Oumessad 6, Soualem 19, Doumbia 19. Entr. : JosĂ© Amet
ROYAN : Pasquier, Chaillou – Guelle 4, Vieux 8, Kofane 12, Lallemand 14, Chaussende, Carlu, Abdelhedi 31, Petro, Bruckert, Bezault, Oriol 7. Entr. : Mr. Alleix

LE RESUME

Le Reims Volley 51 avait quittĂ© l’annĂ©e dans le dur avec les absences de Boudjemaa Ikken et Billel Soualem. Avec le retour en forme de ses deux internationaux algĂ©riens, l’Ă©quipe rĂ©moise pensait retrouver son pĂ©tillant ce samedi lors de la 12e journĂ©e de Ligue B. Ca n’a tenu qu’un set, tandis qu’Ikken retrouvait l’infirmerie, touchĂ© Ă  la cheville. En dĂ©but de rencontre pourtant, les deux Ă©quipes se rendaient coup pour coup. Et si les visiteurs sortaient plusieurs attaques malgrĂ© une rĂ©ception rĂ©moise parfois en difficultĂ©, la combativitĂ© et un bon service permettaient de rester dans le coup (8-8). Pas suffisant toutefois pour tenir le rythme marnais. Sous l’impulsion des deux tĂȘtes d’affiche du club, bien aidĂ©s par la qualitĂ© de service d’Abdel Aziz Doumbia, le Reims Volley 51 crĂ©ait un premier Ă©cart (13-8 puis 16-12). Mais quelques imprĂ©cisions permettaient Ă  Royan de revenir. Une erreur au service de Yohann Leray et un contre de Vieux achevaient le retour visiteur (18-18). Pire, une erreur d’attaque de Doumbia laissait la tĂȘte Ă  Royan et provoquait un temps-mort local. Pas de quoi changer la dynamique. Pire, sur un duel au filet, Ikken retombait mal et se blessait Ă  la cheville (21-22). La fin de set Ă©tait maĂźtrisĂ©e par les visiteurs (22-25).

Sans son meilleur marqueur, le Reims Volley 51 peinait en efficacitĂ© offensive d’entrĂ©e de second set. Billel Soualem attaquait hors des limites du terrain tandis que Yohann Leray Ă©tait contrĂ© et que l’attaque de Royan jouait habilement avec les mains du block rĂ©mois. Leray au service et Matthias Pire Ă  l’aile ne trouvaient pas plus de rĂ©ussite (2-6). Face au contre visiteur, Reims semblait en panne sĂšche offensive. Il faut quelques services donnĂ©s par Royan pour avancer timidement (6-11). Mais comme Reims en donnait aussi beaucoup, les Girondins continuaient de faire la course en tĂȘte sans trembler (11-17). Pas abattus, les RĂ©mois d’un temps faible adverse pour revenir, jusqu’Ă  une erreur de rĂ©ception de Lallemand puis une attaqu de Soualem qui ramenait les Marnais (20-20). Mais entre deux Ă©quipes fĂ©briles, Royan restera plus solide au moment le plus important. Doumbia et Leray, eux, manquaient attaque et service (23-25).

Le coeur n’a pas suffi

FrustrĂ©s, les protĂ©gĂ©s de JosĂ© Amet ne s’avouaient pas pour autant vaincu. Encore moins face un moins bien classĂ© qui, du reste, Ă  jouĂ© il y a trois jours. Avec coeur, les RĂ©mois faisaient la course en tĂȘte. Billel Soualem et Abdel Doumbia portaient l’Ă©quipe. Mais les contres girondins Ă©taient encore trop nombreux pour empĂȘcher une fin de set serrĂ©e. Doumbia permettait aux siens de rester devant (21-20). Cette fois, les locaux ne tremblaient pas. Sur la premiĂšre balle de set, Guelle se manquait Ă  la passe et relançait la partie (25-21). Un espoir qui ne faiblissait pas ensuite. Certes, un nouveau point d’Abdelhedi et un service supplĂ©mentaire de Leray dans le fil permettaient Ă  Royan de faire la course en tĂȘte (1-3 puis 8-10). Vaillant au centre, Yohann Leray manquait aussi une attaque et un nouveau service en milieu de set (11-14 puis 13-17).

Mais RenĂ© Tys se rĂ©chauffait Ă  nouveau lorsqu’Abdelhedi, peu aidĂ© par son passeur, manquait deux attaques successives (16-17). Deux contres gagnants de Leray et Pire et une attaque Ă  l’aile de Soualem rebattaient les cartes (19-17). Le temps-mort visiteur ne faisait pas craquer les RĂ©mois. La sĂ©rie en cours (9 points de suite au total) permettait finalement aux Marnais d’arracher un tie-break (25-20). A nouveau Royan faisait le mini-break d’entrĂ©e (1-3 puis 7-9). Et alors que Reims y croyait encore, Doumbia et Leray se gĂȘnaient et la cheville du premier tournait. Cette fois, s’en Ă©tait trop.

RESULTATS & CLASSEMENT

  • Grand Nancy 3-0 Rennes (25-21, 25-18, 25-23)
  • REIMS VOLLEY 51 2-3 Royan (22-25, 23-25, 25-21, 25-20, 9-15)
  • Mende 3-2 FrĂ©jus (25-13, 22-25, 25-21, 23-25, 17-15)
  • Saint-Quentin 3-2 Martigues (26-24, 23-25, 23-25, 26-24, 15-10)
  • Cambrai 3-2 Ajaccio (25-17, 20-25, 25-17, 23-25, 15-9)
  1. Cannes 30pts
  2. Ajaccio 30pts
  3. Cambrai 22pts
  4. REIMS 19pts
  5. Martigues 19pts
  6. St-Quentin 18pts
  7. Fréjus 18pts
  8. Royan 17pts
  9. Mende 15pts
  10. Nancy 11pts
  11. Rennes 9pts
  12. France Avenir 9pts

PROCHAIN MATCH

🆚 FrĂ©jus
🏆 Ligue B (14e journĂ©e)
📅 samedi 13 janvier 2024
⌚ 20h
🏟  Ă  FrĂ©jus (83)