Le Champagne Basket Féminin peut avoir des regrets face à Toulouse

Basket — par Julien Lampin, le 8 décembre 2023 (22:04)

Crédit photo : Elodie SAINTE

Défaites à Mondeville la semaine passée, les Pétillantes du Champagne Basket Féminin recevaient le leader toulousain ce samedi à René Tys à l’occasion de la 9e journée de LF2. Face à un leader en manque de régularité, les Rémoises ont tenu la dragée haute au TMB pendant 39 minutes grâce à une belle intensité défensive, avant de craquer. Portées offensivement par une Stepha M’Baye des grands soirs, les Pétillantes ont longtemps pensé pouvoir s’imposer. Mais le réveil de Harper et les dernières secondes mal maîtrisées ont eu raison des espoirs rémois, annihilés en prolongation. A défaut de retenir le score, le CBF retiendra au moins la manière.

LA FEUILLE DE MATCH

CHAMPAGNE BASKET FEMININ 80-93 (ap) TOULOUSE
(14-18, 24-16, 18-20, 19-21, 5-18)
REIMS (31/81 aux shoots, soit 38,3% de réussite, dont 6/29 à 3pts, 34 rebonds, 23 passes, 11 balles perdues, 25 fautes) : MBaye 28, Hillotte 13, Williams 9, Ridard 8, Raynaud 7, Seilly 7, Mavuanga 6, Bratka 2, Cissé. Entr. : Aurélie Lopez
TOULOUSE (32/64 aux shoots, soit 50% de réussite, dont 8/23 à 3pts, 52 rebonds, 19 passes, 23 balles perdues, 19 fautes) : Harper 24, Dramé 22 Strunc 13, Enabosi 12, De Freitas 9, Toi 9, Masengo 4, Guennoc . Entr. : Xavier Noguera

LE MATCH

Le score est sévère. Mais la volonté n’a pas suffi face au leader. A l’issue d’une partie engagée, les Rémoises auront autant de regrets pour le résultat que de satisfactions à retenir d’une partie globalement convaincante. Comme annoncé avant la partie, Aurélie Lopez avait tancé ses joueuses à défendre dur. Elles l’ont fait durant 39 minutes. La dernière a été fatale. Dès l’entame, les Rémoises affichaient de belles intentions, à l’image d’une Danni Williams volant un premier ballon. Pour autant, elles se trouvaient en difficulté sous le cercle. Des premières problématique renforcées par une adresse fuyante. Avec une Maaja Bratka peu inspirée, il fallait l’acharnement de Seehia Ridard et de Stepha M’Baye pour laisser Reims dans le ton (8-10). A force de maladresse, les protégées d’Aurélie Lopez laissaient les visiteuses s’échapper et contraignaient la coach à prendre un temps-mort (8-16). Les effets s’en ressentaient rapidement. Sur une remontée de balle rapide, Stella Mavuanga trouvait Emilie Raynaud au corner pour sonner la révolte. Son primé stoppait l’hémorragie. D’autant que les Haut-Garonnaises pêchaient aux lancer. Camille Hillotte en profitait pour rapprocher un peu plus les siennes (14-18).

De retour sur les parquets, l’internationale estonienne du CBF ne trouvait pas plus de réussite. La punition était immédiate. Amandine Toi enquillait à trois points. Pour autant, les locales trouvaient plus d’autorité au rebond, malgré quelques largesses défensives. Toulouse n’en profitant pas, Nina Seilly faisait apprécier son tir mi-distance pour rapprocher à nouveau les siennes d’un 2+1 (18-21). La persévérance champenoise était finalement payante. Avec une plus grosse intensité défensive, Reims faisait déjouer son visiteur du jour. Stepha M’Baye puis Danni Williams, bien soutenue par une Manoé Cissé agressive et juste, remettaient les Pétillantes en tête (28-24). Repoussées de la peinture adverse, les Toulousaines s’en remettaient à des tirs lointains et aux lancers dont la réussite restaient trop aléatoire pour revenir. D’autant que Camille Hillotte trouvait la mire de loin (38-31). A la pause, les Champenoises résistaient à la réaction toulousaine (38-34)

Seilly prometteuse, M’Baye précieuse

Le retour des vestiaires offrait la même tendance. Sous l’impulsion d’une Stepha M’Baye inspirée, les Pétillantes faisaient la course en tête. L’entrée de Nina Seilly, précieuse en défense, permettait de conserver une belle intensité défensive. Et si M’Baye gardait son autorité dans la peinture adverse, elle pêchait dans l’attention défensive. Binta Dramé en profitait pour relançait les siennes (50-47). Moins fringantes offensivement, les Rémoises voyaient le TMB sous l’impulsion de sa capitaine Isabelle Strunc (54-54). A l’aube de l’ultime quart, Raynaud laissait les siennes devant (56-54). Une dernière période lancée par un primé de Camille Hillotte bienvenu et un joli shoot mi-distance de Seilly (61-54). Mais Toulouse n’est pas leader pour rien. Linnae Harper, au talent, ramenait les siennes à -1 (63-62) et offrait une fin de match palpitante. Mais l’intenable M’Baye répondait à l’américaine du TMB (75-70, à 1’31). A 40 secondes de la fin, les Rémoises pensaient le match gagné, mais Stepha M’Baye manquait deux lancers, tandis que Manoé Cissé perdait la possession suivante. Un 2+1 toulousain puis une nouvelle perte de balle locale relançait la partie. Harper ne manquait pas l’occasion d’emmener les deux équipes en prolongation. Reims avait laissé passé sa chance. Le duo Dramé – Harper, qui aura causé bien des dégâts, portaient les Toulousaines (75-82).

RESULTATS & CLASSEMENT

Champagne Basket Féminin sur Score’n’co

PROCHAIN MATCH

🆚 Montbrison
🏆 LF2 (1e journée)
📅 samedi 16 décembre 2023
⌚ 20h
🏟  à Montbrison