La flamme académique est arrivée à Reims

Divers — par Martin Schuester, le 30 novembre 2023 (8:58)

Crédit photo : AGR

Après plusieurs semaines dans les Ardennes, la flamme académique, symbole des valeurs de l’olympisme et d’humanisme a fait son arrivée à Reims. Un parcours de deux mois dans la Marne initiée au collège Pierre de Coubertin de Cormontreuil, comme un symbole, avant de se lancer officiellement au Creps de Reims.

Qu’on se le dise, la ferveur de l’olympisme continue de monter à Reims! C’est au Creps de Reims que s’est tenue la cérémonie d’arrivée de la flamme académique dans la Marne ce mercredi soir. Une belle occasion pour remercier le lycée Eiffel pour la conception de ce flambeau, ressemblant à celui qu’on verra pour les Jeux de Paris 2024. Après avoir parcouru les Ardennes depuis le 27 septembre, la flamme est arrivée dans la Marne avant de gagner la Haute-Marne puis l’Aube. Dans la Marne, l’itinéraire dévoilé prévoit des étapes dans 36 écoles, 24 collèges et 8 lycées ainsi que des établissements de santé et plusieurs clubs sportifs.

L’assistance – composée entre autre du préfet, du recteur de l’académie de Reims, du directeur du Creps de Reims, de représentants du CDOS (comité départemental olympique), du conseil départemental de la Marne, de la Ville de Reims, des fédérations sportives en milieu scolaire – a d’abord suivi la conférence de l’universitaire Fabien Legrand sur « la contribution de l’activité physique à la promotion de la santé mentale ». Les jeunes gymnastes de l’AGR, l’Association Gymnique Rémoise ont ensuite proposé une démonstration artistique et acrobatique pour ajouter la performance sportive à la soirée. Venait ensuite le moment attendu de l’arrivée de la flamme académique, passant au milieu d’une haie d’honneur, apparue dans son écrin dentelé et argenté, sous des applaudissements nourris. Une flamme portée par des jeunes du collège Coubertin et du lycée Georges Brière jusqu’au Creps.

Des échanges et des valeurs

En fin de session, 4 athlètes de la team Elite Marne (la patineuse Lorine Schild, le rameur Maxime Eymard, et le danseur Mattéo Lecomte, et le parrain Yohann Diniz) ont témoigné de leurs engagements et de leurs rêves olympiques. En conclusion, les élèves sur la voie de l’excellence sportive et collégiens à François Legros ont fait preuve d’éloquence en récitant un texte sur les valeurs de l’olympisme. De quoi renforcer l’union autour des valeurs universelles et humaines de l’olympisme. A noter que cette flamme académique précède sa « grande Sœur », la flamme olympique, qui passera notamment à Reims, le 30 juin prochain.