Pas de finale pour Pascal Martinot-Lagarde aux Mondiaux sur 110m haies

Athlétisme — par Julien Lampin, le 18 juillet 2022 (5:40)

Il était un peu court. Freiné par les alertes physiques durant sa préparation, il n’a pas manqué grand chose à Pascal Martinot-Lagarde cette nuit à Eugene, aux États-Unis. En demi-finale des championnats du monde du 110m haies, le pensionnaire du Creps de Reims a réalisé sa meilleure course de la saison (13″40), mais ça n’a pas suffi.

Un départ correct, une course plus propre, des appuis plus solides, et un meilleur temps de la saison à l’arrivée (13″40). Pascal Martinot-Lagarde est en progrès, mais ça n’a pas suffi dans la nuit de dimanche à lundi pour permettre à l’expérimenté hurdler français de se hisser en finale des Mondiaux.

Il manquait certainement un peu de caisse au pensionnaire du Creps de Reims dont les pépins physiques ont encore gêné la préparation. Mais l’homme de grand championnat qu’il est a voulu y croire. Et il a eu raison car il n’était pas loin cette en demi-finale. PML était dans le coup jusqu’à mi-course, réalisant une de ses meilleures courses de la saison. Mais en manque de condition, il s’est légèrement délité sur la fin pour prendre finalement la 4e place. d’une demie remportée par l’Américain Trey Cunnigham (13″07).

Rassuré malgré la déception de ne pas figurer en finale, le Français s’est dit satisfait malgré tout de son échauffement et de sa course. Mais restait frustré du résultat. « Je pouvais faire mieux  » a-t-il conclu au micro de nos confrères de France TV. Conscient malgré tout d’avoir franchi un cap, il se focalise désormais sur les championnats d’Europe à Berlin, dans 3 semaines.