Endy Miyem et les Bleues ont parfaitement entamé leur Euro

Basket — par Julien Lampin, le 19 juin 2021 (11:12)

Crédit photo : Darek SZUSTER (L’Alsace / Maxppp)

Parmi les favorites de la compétition, les Bleues de l’Equipe de France ont parfaitement entamé l’EuroBasket féminin. A Strasbourg, les joueuses de l’Equipe de France, bien emmenées par la Rémoise Endy Miyem, ont profité de l’appui du public pour écarter facilement la Croatie jeudi, avant de dominer la République Tchèque à l’usure vendredi. Elles joueront une qualification directe en quart de final contre la Russie ce dimanche.

Jusqu’ici tout va bien, dit la chanson. Au Rhénus de Strasbourg, l’Equipe de France féminine de basket a le sourire. Dans un Euro où elle figurent parmi les vraies prétendantes au titre, les Bleues ont idéalement débuté la compétition. En ouverture jeudi, elles n’ont laissé aucun espoir à la Croatie (105-63). Après un quart-temps de rodage, les Françaises ont fait preuve de plus de précision offensive et d’une belle solidité défensive pour écarter une équipe largement à sa portée. C’est surtout après la pause que les Bleues ont accéléré, étouffant des Croates dépassées techniquement et physiquement. Au milieu d’un effectif rajeuni et prometteur, la Rémoise Endy Miyem a déjà imposé sa partition (18 points, 4 rebonds).

La copie était plus atténuée ce vendredi soir. Dans des standards plus classiques, les Bleues ont à nouveau accéléré en deuxième partie de match pour prendre le meilleur sur une accrocheuse République Tchèque (71-51). A nouveau, l’entame était poussive, et les Tchèques résistaient bien jusqu’à la pause (32-29). Mais Marine Johannes accélérait au retour des vestiaires et lançait des Bleues sur une voie royale. En bonne capitaine, Endy Miyem se montrait encore précieuse, cumulant 11pts, 7 rebonds et 2 passes en un peu plus de 23 minutes et participant à une prestation défensive de haut-niveau en deuxième mi-temps (seulement 22 points encaissés en 20 minutes).

Deux prestations qu’il faudra confirmer dimanche lors du premier vrai test contre la Russie. Auteur d’une double victoire également, les Russes partagent la tête du groupe avec la France. Une victoire permettrait aux Bleues de se qualifier directement pour les quarts de finale mercredi prochain. En cas de défaite, il faudra disputer un barrage lundi face au troisième du groupe C (Belgique, Slovénie ou Turquie).