Chaumont renverse Moscou à Reims

Sports collectifs — par Julien Lampin, le 27 décembre 2017 (23:28)

Crédit photo : Simon THIEBAUT

C’était soir de fête ce mercredi soir au complexe René Tys de Reims. Comme un Noël avant l’heure pour les Rémois qui ont pu découvrir la Ligue des Champions de volley grâce au Chaumont VB52, dont la salle n’est pas homologuée pour accueillir une telle compétition. Dans une salle globalement bien remplie, les Marnais ont forcément plaidé la cause de Haut-Marnais gonflés à bloc face aux Russes du Dynamo Moscou.

Très vite dès le premier set, les Chaumontais imposaient leur rythme, menant rapidement 7-4 puis 13-6. Puissants au service, solides au contre et fort d’un Stephen Boyer en réussite, les Haut-Marnais faisaient logiquement la course en tête jusqu’en deuxième partie de set où la réception se fragilise et Moscou revient (18-17 puis 19-19). La fin de set est tendue et Chaumont est fragile à la passe. Les Russes remportent finalement la première manche 25-22.

Le deuxième set est d’abord équilibré. Mais des Moscovites plus homogènes et réguliers prennent peu à peu la tête sans la lâcher (19-25). Plus précis et portés par un public chaleureux, les Champardennais ne lâchent pas et vont chercher le troisième set très solidement (25-22).

CHAUMONT RENVERSANT, RENE TYS TRANSCENDANT

Le 4e set débute mal pour les Chaumontais, l’écart montant rapidement à 7-12. Mais un ace puis trois attaques out remettent les locaux dans la partie (14-14). En confiance, Boyer, Gonzalez & co ne lâchent plus rien et repassent devant sur une attaque au centre (18-17). Ils ne laisseront pas les Russes revenir et arrachent un tie-break (25-22) !

Euphoriques, Chaumont ne tremble plus ! En pointu, Jansen plante le premier point puis une attaque out des Russes permet un premier break. Le show Boyer au service ne permet pas de réception propre des Moscovites dans le doute (4-1). Mais les visiteurs sont costauds et reviennent. Il faut un changement de côté pour que les Chaumont repasse devant, dans une ambiance ultra bouillante (10-8). Les deux équipes se rendent coup pour coup, mais emmenés par le MVP de la soirée, Gonzalez servi sur un plateau, maintien l’espoir d’un exploit, confirmé ensuite par un ultime service gagnant.

La première à René Tys, nouvelle maison européenne, est réussie pour le CVB52, auteur d’un début de campagne européenne idéal ! Vainqueur de ses deux premiers matchs, Chaumont se hisse en 2e position de sa poule derrière Novosibirsk, son prochain adversaire, qui n’a pas encaissé le moindre set ! Rendez-vous à René Tys le 16 janvier 2018..